Les saints Roch de Clamecy

mardi 5 janvier 2010
par  gs
popularité : 52%

Le saint Roch de Clamecy en la collégiale Saint-Martin

Remarquez les clés de saint Pierre sur le chapeau. Elles attestent le pèlerinage de saint Roch à Rome.
Voir : Diversité et richesse de notre patrimoine


technique : sculpture
désignation : statue : saint Roch
localisation : Bourgogne ; Nièvre ; Clamecy
édifice : église Saint-Martin
dénomination : statue
matériaux : pierre : polychrome
dimensions : h = 81
siècle : 17e siècle
historique : Provient de la chapelle de Choulot.
protection MH : 1962/10/22 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1992
date versement : 1992/12/23
date mise à jour : 2002/03/21
référence : PM58000139
(In www.patrimoine-de-france.org)

Saint Roch décapité : cliché du 9 mars 2020

La chapelle Saint-Roch de Choulot, à Clamecy


La première chapelle Saint-Roch
En 1582, une terrible épidémie de peste ravage Clamecy et ses environs. Pour éviter la contagion, les échevins font construire hors des murs, à Choulot, une annexe de l’hôtel-Dieu et un cimetière. Ces mesures n’empêchent pas l’épidémie de continuer. En février 1583, la ville décide la construction d’une chapelle dédiée à saint Roch, au même endroit. Les échevins font la promesse solennelle de venir y honorer le saint si celui-ci éloigne la maladie. Le mal cesse à la suite de cette promesse, et le 15 août de chaque année, les fidèles font une procession jusqu’à Choulot. En 1629 et 1630, ces installations sont réutilisées pour lutter contre une nouvelle épidémie. Cette chapelle est détruite au début du XXe siècle, lors de l’extension de la principale usine de Clamecy, la Société des Produits Chimiques de Clamecy (SPCC). De cette chapelle provient la statue de saint Roch conservée aujourd’hui à la collégiale Saint-Martin. (Le patrimoine des Communes de la Nièvre, T1, Flohic Editions, 1999.)
La seconde chapelle Saint-Roch
En 1948, le directeur de l’usine SPCC, Maurice Brulfer, prend l’initiative de faire édifier, dans l’enceinte de son établissement, une nouvelle chapelle dédiée à saint Roch, qui est inaugurée le 16 août 1950.
La façade principale de cette chapelle est précédée d’un porche décoré par le sculpteur local Robert Pouyaud de deux bas-reliefs en pierre, l’un représentant saint Nicolas, l’autre saint Roch. Une longue inscription est gravée à côté du saint.
(Robert Pouyaud un homme, un artiste, Clamecy, 2008, p.69)


ECOUTE

Toi qui entres dans cet édifice
avant de franchir le seuil
entends la belle histoire
dont moi, saint Roch je fus le témoin.

En 1583 à Clamecy la peste sévissait
faisant nombreuses victimes

Dans leur malheur ces gens m’invoquèrent
j’intercédai pour eux et je chassai le fléau

Une chapelle fut élevée sous ma protection
afin qu’un office célébrât
cette marque de la Miséricorde divine

Au début de ce siècle
les vicissitudes et la ruine
firent disparaître ma chapelle
il n’en resta qu’une promesse de résurrection

Le saint Roch de la chapelle de Moulot à Clamecy (conservé au musée)


Cette statue en pierre polychrome ornait la chapelle de Moulot à Clamecy, jusqu’à ce qu’elle soit déposée en 2005 au musée de Clamecy, pour des raisons de sécurité.


Dénomination de l’objet : Groupe sculpté
Titre courant : Groupe sculpté : saint Roch et un ange
Localisation : Bourgogne-Franche-Comté ; Nièvre (58) ; Clamecy ; Musée
Origine : Provient de la chapelle du Moulot
Catégorie technique : Sculpture
Matériaux et techniques d’interventions : Pierre : polychrome
Indexation iconographique normalisée : Saint Médard, saint Roch, saint Sébastien
Description de l’iconographie : Saint Roch de Montpellier
dimensions normalisées : H = 60
Siècle de création : 16e siècle
Statut juridique du propriétaire : Propriété de la commune
Typologie de la protection : Classé au titre objet
Date et typologie de la protection : 1931/02/13 : classé au titre objet
Cadre de l’étude : liste objets inscrits MH
Référence de la notice : PM58000145
Date de la dernière modification de la notice : 2018-12-20
Copyright de la notice : © Monuments historiques, 1992
(In www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy)


Accompagné de son chien dressé sur ses pattes de derrière, le pèlerin de Rome, le bourdon sous le bras, la panetière en bandoulière, est chaussé de guêtres et relève sa longue robe pour montrer sa plaie à l’angelot qui se tient sur la gauche. Celui-ci a une jolie tête bouclée d’enfant ; il pose une main sur la cuisse du saint et l’autre sur le dos du donateur, à genoux à ses pieds. Le saint a la figure encadrée d’un petit collier de barbe et d’épaisses mèches de cheveux ; il porte la main gauche sur la poitrine barrée d’une écharpe plissée. Les joues creusées, les traits tirés, les yeux baissés, la bouche entrouverte reflètent la fatigue et les souffrances du voyageur ; cette expression douloureuse évoque celle de certaines têtes de Christ. (La cathédrale de Nevers et les églises gothiques du Nivernais, M. Anfray, Ed Picard, 1964)

Groupe sculpté exceptionnel, le donateur est présent sur l’œuvre. A noter sa taille très réduite par rapport à l’ange.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les saints Roch de Clamecy

Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Vertaizon

dimanche 9 décembre 2018

Météo Vertaizon Vertaizon France climat