Le Saint Roch de Nantiat

samedi 28 avril 2012
par  gs
popularité : 57%

Le Saint Roch de Nantiat en l’église Saint Vincent


Catégorie : Sculpture
Edifice de conservation : église paroissiale Saint-Vincent
Matériaux : bois : taillé, ciré
Structure : revers plat
Description : La statue comporte une importante base bombée, sa forme est irrégulière. Autrefois polychrome, la statue est aujourd’hui en bois ciré. Le revers est plat.
Dimensions : h = 91
Iconographie : saint Roch : ange, chien
Précision représentation : Le saint, debout sur la terrasse, est en appui sur la jambe droite, l’autre est fléchie. Il porte des chaussures hautes et des jambières à revers. Il est vêtu d’une tunique sous une robe plus courte et échancrée sur les côtés, et d’un manteau qui couvre les épaules et les bras jusqu’aux coudes et retombe en pointe dans le dos. Un collet est noué sur la poitrine, sous une sorte de collier à grosses perles. Un chapeau rond à large bord relevé est posé sur l’abondante chevelure bouclée. Le visage expressif est prolongé par une barbe bifide à grosses boucles. La main droite, levée, devait tenir un bourdon disparu. Au niveau du cœur est sculptée une croix ancrée. A droite, le petit ange pose son pied droit sur celui du saint, et place ses mains, l’une sur la cuisse, l’autre en haut de la jambière ; il entoure ainsi la pustule. Il est vêtu d’une très ample tunique serrée à la taille. Ses cheveux courts sont ondulés. De l’autre côté, sur la terrasse, est allongé le chien dont le cou porte un large collier. Sa gueule, tournée vers le saint, présente un pain rond. Entre ses pattes antérieures, il tient un écu. Sur l’avant de la terrasse, des entraves de prisonnier sont sculptées.
Précision état : Un lessivage opéré vers 1954 a fait disparaître la polychromie. Mains du saint et tête de l’ange refaites ; doigts de la main droite de l’ange brisés. Traces de vermoulures.
Inscription : armoiries (?)
Précision inscription : Des armoiries étaient très certainement peintes sur l’écu que tient le chien.
Siècle : milieu 16e siècle
Date protection : 1958/10/20 : classé au titre objet
Statut juridique : propriété de la commune
Type d’étude : liste objets classés MH
Copyright : © Monuments historiques, 1998
Référence : PM87000591
(In www.patrimoine-de-france.org)


SAINT ROCH, milieu du XVIe siècle. - Eglise de Nantiat.
Si le groupe est conçu selon les données traditionnelles, on note ici une variante dans la disposition des compagnons du pestiféré ; le chien habituellement placé à sa gauche et l’ange à sa droite ont permuté.
L’appui sur la jambe droite soulage la gauche fléchie qui ne touche le sol que du bout du pied. Le visage énergique aux traits burinés est étonnant de réalisme : sourcils froncés, poches sous les yeux, joues saillantes, magnifique barbe à boucles frisées. Le costume original comprend deux robes passées l’une sur l’autre, celle du dessus plus courte est échancrée sur les côtés ; un manteau qui tombe en pointe derrière, couvre les épaules et les bras jusqu’aux coudes ; un collet noué sur la poitrine sous une sorte de collier à grosses boules ; des jambières à revers avec des chaussures hautes, pattées, exagérément larges dans le bout, qui boutonnent sur le coup de pied. Sous une coulée de plis sinueux, le vêtement relevé en bourrelet sur l’aine, découvre la cuisse où apparaît en relief l’enflure et les déchirures du bubon. Le dos est plat.
L’ange qui pose familièrement le pied droit sur celui du saint, porte les deux mains à la jambe meurtrie ; il est vêtu d’une longue tunique froncée à la taille. Une entrave de prisonnier décore le devant du socle épais qui forme terrasse. Le chien couché, maintient entre ses pattes un blason aux armes effacées ; il relève la tête pour offrir le pain. Collier à anneau autour du cou.
Le sculpteur a scrupuleusement incisé sur le cœur une croix ancrée pour rappeler la croix rouge qui au dire d’anciens chroniqueurs, marquait la poitrine du saint, ce qui aurait permis de le reconnaître le jour de sa mort.
Bois ciré. — H. : 0,91 (0,84) ; H. ange : 0,37 ; H. chien : 0,24 .
Classé A.O.A. le 20 octobre 1958. Mains du saint et tête de l’ange refaites ; doigts de la main droite de l’ange brisés. Traces de vermoulure.
Le bois a retrouvé sa teinte naturelle après un lessivage exécuté il y a une dizaine d’années pour faire disparaître une violente polychromie de style sulpicien.
Pièces de monnaie déposées en offrande au pied de la statue.
(in Saint Roch dans l’art et le folklore en Haute-Vienne, Exposition Bellac, 1964)


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le Saint Roch de Nantiat

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Vertaizon

dimanche 9 décembre 2018

Météo Vertaizon Vertaizon France climat