La Chapelle sur Aveyron

Eglise Saint-Loup, Saint-Roch

|

Eglise de La Chapelle Sur Aveyron : Saint Loup Saint Roch (XII siècle)
Cette église est dédiée à Saint Loup et Saint Roch. Avant la révolution, elle porte le nom de “Chapelle Sainte Marie” (Capella Stae Mariae).
Au début du XII siècle, une modeste chapelle est édifiée à l’intersection de deux chemins de pèlerinage. La transformation du petit carrefour en hameau est à l’origine de la construction de l’église actuelle, en ses parties les plus anciennes et l’érection en paroisse vers 1180 sous le patronage de Saint Loup. Ce hameau porte le nom de La Chapelle, puis en 1369 La Chapelle sur Aveyron.
Entre 1418 et 1438, durant la guerre de Cent ans, les habitants de La Chapelle abandonnent le village pour se réfugier derrière les murs de Châtillon Coligny. L’église est sérieusement atteinte. Le village, en ruine, est déserté jusqu’en 1446.
Vers 1500, à la Renaissance, c’est la reconstruction de l’église. En 1512, l’Archevêque de Sens nomme à La Chapelle, Jean de Bray curé, pour achever les travaux, décorer l’église et le Portail.
Jean de Bray meurt en 1519 à La Chapelle et reposerait sous le porche d’entrée de la nef. Certains pensent que la pierre tombale, extraite du chœur de l’église, exposée à gauche de l’entrée serait la sienne.
En 1576, pendant la guerre de religion, l’église est détruite, le clocher est abattu sur la nef, elle-même effondrée. Les statues et les bas reliefs sont brisés, puis l’ensemble est incendié.
En 1596, la tour du clocher est reconstruite et en 1605, on ajoute deux cloches à celle existante. Ces cloches sont moulées et fondues sur la place de l’église.
En 1621, à la suite d’une épidémie de peste, la vénération de Saint Roch, protecteur contre les épidémies, est introduite. C’est pourquoi, à droite du chœur, un petit autel lui est consacré.
En 1707, le curé Pierre de Mandat, dote l’église d’un autel en marbre qui sera consacré en 1853 par le diocèse d’Orléans.
Après 1793, l’édifice est pillé et deux cloches sont enlevées. Le culte est rétabli en 1805 puis à partir de 1835, un curé est à demeure.
En 1908, une horloge, provenant de la gare de Nogent sur Vernisson, est installée sur le clocher. Par la suite, elle est remplacée par une horloge à commande électrique.
Des travaux d’entretien continuent de préserver cet édifice : réfection des toitures, des enduits extérieurs, remplacement des vitraux (en 1997) et dernièrement en 2007, remise en état du chœur et des différents éléments décoratifs de cette église.
(In fiche signalétique de l’église)

A gauche du portail, la pierre des morts, pierre taillé du XIVe siècle.

Vierge à l’Enfant (L’enfant tient le globe dans sa main gauche, et bénit de son bras droit), bois taillé, peint du XVIIIe siècle.

Châsses : saint Loup et saint Roch
Saint Vincent ; Saint Loup
Chemin de Croix, tableaux
Culots

Articles publiés dans cette rubrique

lundi 1er avril 2019
par  gs

Les saints Roch de La Chapelle sur Aveyron

Les saints Roch de La Chapelle sur Aveyron en l’église Saint Loup-Saint Roch
technique : peinture
désignation : tableau : saint Roch et saint Sébastien
localisation : Centre ; Loiret ; La Chapelle-sur-Aveyron
aire d’étude : Châtillon-Coligny
édifice : église paroissiale Saint-Loup, (…)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Brèves

Météo Vertaizon

dimanche 9 décembre 2018

Météo Vertaizon Vertaizon France climat