Le Saint Roch de Blond

dimanche 1er novembre 2009
par  gs
popularité : 28%

Le saint Roch de Blond en l’église de l’Ordination de Saint Martin


Catégorie : Sculpture
Edifice de conservation : église paroissiale de l’Ordination-de-Saint-Martin
Matériaux : bois : taillé, peint, polychrome
Structure : revers plat
Description : Statue à revers plat comportant une terrasse rectangulaire dont les angles antérieurs sont coupés.
Dimensions : h = 101,5 ; la = 48 ; pr = 26
Iconographie : saint Roch (chien)
Précision représentation : Saint Roch est vêtu en pèlerin : tunique marron, cape marron à revers bleu (maintenue par une double attache sur la poitrine), chapeau, sandales aux pieds et sacoche en bandoulière. Le visage barbu est souligné par une petite moustache. De la main droite le saint relève un pan de la tunique et dévoile la pustule sur sa cuisse droite, dans la main gauche il tient un grand bourdon surmonté d’une croix. A droite est sculpté le chien blanc tacheté de noir : il lève la patte antérieure droite et tient un pain dans sa gueule. La terrasse est peinte à l’imitation du marbre.
Inscription : inscription concernant l’iconographie
Précision inscription : Inscription peinte sur la façade de la terrasse : St ROCH.
Auteur(s) : Brunier Louis (sculpteur)
Lieu d’exécution : lieu d’exécution : Limousin, 87, Bellac
Siècle  : 1er quart 19e siècle
Date(s) : 1817
Historique : On datait cette statue de saint Roch d’une campagne de réalisation du 17e siècle (suite aux destructions des guerres de religion), mais les archives paroissiales ont révélé qu’elle avait été commandée en 1817 (suite aux destructions de la révolution) et livrée avant 1820 par Louis Brunier, ébéniste à Bellac.
Date protection : 1965/06/09 : classé au titre objet
Statut juridique : propriété de la commune
Type d’étude : liste objets classés MH
Copyright : © Monuments historiques, 1997
Référence : PM87000043
(in www.patrimoine-de-france.org)


SAINT ROCH, XVIIe siècle. - Eglise de Blond.
Coiffé du chapeau à bords relevés d’où s’échappe une abondante chevelure, le saint retient dans la main droite un pan de sa robe et découvre la jambe atteinte du mal. Un collet, attaché par deux pattes, protège les épaules. Le long manteau noué sur la hanche gauche cache la panetière dont la bretelle est passée en sautoir. Sandales à lanières aux pieds. Bâton surmonté d’une croix dans la main gauche.
De la patte avant droite, le chien essaie d’attirer l’attention du pestiféré ; le pain qu’il portait dans la gueule a disparu.
Bois peint. — H. : 1,01 (0,93) ; H. chien : 0,29.
Polychromie moderne ; deux doigts de la main gauche brisés.
L’église de Blond abrite tout un groupe de sculptures d’art populaire exécutées au XVIIe siècle pour remplacer celles détruites lors des dévastations commises par les Huguenots en 1567 et 1569.
Pièces de monnaie déposées sous le socle, en offrande.
(in Saint Roch dans l’art et le folklore en Haute-Vienne, Exposition Bellac, 1964)


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le Saint Roch de Blond

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Vertaizon

dimanche 9 décembre 2018

Météo Vertaizon Vertaizon France climat