Violay

Violay, village de montagne agréable et dynamique, fort connu pour le site touristique de la Tour Matagrin, plantée à 1004 mètres d’altitude dans une forêt de douglas et de mélèzes, point culminant des Monts du Lyonnais. Le village attire de nombreux visiteurs pour son patrimoine, ses fleurs et ses multiples promenades.

Point le plus élevé du village, le sommet du mont Boussuivre culmine à 1 004 mètres d’altitude.

Le site a été un des points de triangulation de la France. Une borne en pierre de l’époque napoléonienne insérée dans la maçonnerie de la tour Matagrin témoigne de ce passé.

La tour Matagrin est un édifice circulaire en pierre datant de 1876. C’était autrefois un relais de chasse construit pour l’usage d’un notaire, maître Matagrin, alors propriétaire des terrains alentours. Le bâtiment était initialement pourvu d’un toit conique recouvert d’ardoises qui a disparu à la Libération. En 2012 des travaux de rénovation lui ont permis de retrouver son aspect d’origine.

Une table d’orientation à 360° placée au sommet permet de contempler, par temps clair, un paysage s’étendant sur 14 départements. On peut alors apercevoir le mont Blanc très distinctement et toute la chaîne des Alpes émergeant de la brume à l’est.
Le panorama couvre le Roannais, Tarare et le Beaujolais,
les Alpes depuis le massif du Mont-Blanc
jusqu’au massif de l’Oisans et la barre des Écrins, le Bugey et la plaine de Lyon en avant plan. Au sud apparaissent les crêts du Pilat, le Mézenc et à l’ouest, les monts du Forez et de la Madeleine.

Chapelle Saint-Roch

La chapelle Saint-Roch a été édifiée au cours du XVIIe siècle.

Vers 1628, le Forez est foudroyé par une épidémie de peste. Alors que la maladie fait des ravages, le culte de saint Roch passe pour éloigner le fléau. En signe de piété et avec l’aide financière de la puissante abbaye de Savigny, dont la paroisse dépendait à l’époque, l’édification d’une chapelle est décidée dès 1679. Elle sera achevée en 1691.

Pendant la Révolution française, elle sert de lieu de réunions. Très détériorée, suite à cette période de troubles, la chapelle ne sera rouverte au culte qu’en 1818 après travaux. Elle a de nouveau fait l’objet d’une importante restauration à la fin des années 1990 ainsi que son parvis.

L’église

C’est en 1834 que commence à Violay la construction d’une nouvelle église.
C’est la générosité des fidèles qui fera recette : apport de fournitures et de main d’œuvre au chantier. Elle sera achevée en 1836.

Le clocher restera en chantier jusqu’en 1847 faute de fonds suffisants. La toiture est exécutée en forme de dôme peu commune dans les environs.
Dans le clocher, le beffroi supporte six cloches, il a été entièrement reconstruit en septembre 2012.

Pour la petite histoire :
Les enfants du village participent à la construction de l’église en collectant, sur le chemin de l’école, de petits cailloux qui serviront à bâtir tout un mur de l’édifice.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 4 avril 2017
par  gs

Le Saint Roch de Violay

Le saint Roch de Violay en la chapelle Saint-Roch

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois