Plomodiern

Devise : advevañ ’rin bendez

Le chevet et le porche méridional de l’église de Plomodiern sont inscrits au titre des Monuments historiques par arrêté du 11 mai 1932.
Plomodiern a parfois été surnommée la paroisse aux 7 chapelles qui existaient, sur la commune, jusqu’à la Révolution. Trois ont disparu. Les quatre restantes sont : Saint-Sébastien, Saint-Suliau, Sainte-Marie-du-Ménez-Hom et Saint-Corentin.

Le nom de Plomodiern provient du mot breton plou signifiant "paroisse" et de saint Modiern ou Maudiern, saint d’origine galloise qui serait né à Nantglyn village du Denbighshire (Pays de Galles).


Légende
Au lieu-dit « Lescobet », un ermitage était la résidence de Saint Corentin et la fontaine contenait un poisson extraordinaire : à chaque repas, l’ermite en mangeait un morceau et le poisson se reconstituait pour le lendemain. Il pouvait ainsi nourrir tous ceux qui empruntaient ce chemin, comme le roi Gradlon, qui y passa au cours d’une chasse. Quand il décida de fonder un évêché en Cornouaille, le roi fit appel à Corentin qui devint le premier évêque de Quimper.

Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 19 août 2011
par  gs

Le Saint Roch de Plomodiern

Le Saint Roch de Plomodierm en l’église Saint Mahouarn
technique : sculpture
désignation : statue (d’applique, petite nature) : saint Roch
localisation : Bretagne ; Finistère ; Plomodiern
édifice : église paroissiale Saint-Mahouarn
dénomination : statue
matériaux : bois : taillé, peint (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois