Plomodiern

Devise : advevañ ’rin bendez

Le chevet et le porche méridional de l’église de Plomodiern sont inscrits au titre des Monuments historiques par arrêté du 11 mai 1932.
Plomodiern a parfois été surnommée la paroisse aux 7 chapelles qui existaient, sur la commune, jusqu’à la Révolution. Trois ont disparu. Les quatre restantes sont : Saint-Sébastien, Saint-Suliau, Sainte-Marie-du-Ménez-Hom et Saint-Corentin.

Le nom de Plomodiern provient du mot breton plou signifiant "paroisse" et de saint Modiern ou Maudiern, saint d’origine galloise qui serait né à Nantglyn village du Denbighshire (Pays de Galles).


Légende
Au lieu-dit « Lescobet », un ermitage était la résidence de Saint Corentin et la fontaine contenait un poisson extraordinaire : à chaque repas, l’ermite en mangeait un morceau et le poisson se reconstituait pour le lendemain. Il pouvait ainsi nourrir tous ceux qui empruntaient ce chemin, comme le roi Gradlon, qui y passa au cours d’une chasse. Quand il décida de fonder un évêché en Cornouaille, le roi fit appel à Corentin qui devint le premier évêque de Quimper.

Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 19 août 2011
par  gs

Le saint Roch de Plomodiern

Le saint Roch de Plomodiern en l’église Saint_Mahouarn
technique : sculpture
désignation : statue (d’applique, petite nature) : saint Roch
localisation : Bretagne ; Finistère ; Plomodiern
édifice : église paroissiale Saint-Mahouarn
dénomination : statue
matériaux : bois : taillé, peint (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois