Réau

Réau est une commune française située dans le département de Seine et Marne en région Ile de France. Ses habitants ont décidé, par un vote posé en 2009 au sein du conseil municipal qu’ils s’appelleront les Réaltais et les Réaltaises.
La commune fait partie de la ville nouvelle de Melun-Sénart.

Toponymie
Il semblerait que Réau provienne du gaulois Roto Ialo, c’est-à-dire « le gué de la plaine », ce qui indiquerait une très ancienne implantation. Il était mentionné au XIVe siècle sous le nom de Rodolium.

Eglise Saint Julien

Les moines bénédictins de Mont-Saint-Père de Melun, seigneurs de Réau, contribuent en grande partie à la construction de l’église Saint-Julien dans le courant du XIIIe siècle. La paroisse de Réau était rattachée au diocèse de Sens alors que les autres communes relevaient du diocèse de Paris.
Pendant quelques années, au XIXe siècle, l’église est dédiée à saint Roch, le saint protecteur des épidémies.
(Une croix Saint Roch, aujourd’hui disparue, était placée sur le chemin des Mulets)

La Nef et le chœur

De part et d’autre de l’autel : Sainte Marguerite et Saint Julien (Le saint patron de l’église est invoqué pour guérir les maux de gorge).

  • Mobilier
  • Un bénitier carré

    Le bénitier est frappé aux quatre coins d’une des lettres du nom du village sur lequel on peut lire « Dieu protège la commune de Réau ».

  • Une Vierge à l’Enfant et Christ appuyé sur la croix

    A gauche, la Vierge et l’enfant, sculpture en pierre du 16e siècle. La tête de la Vierge a été cassée en 1848, sans doute été refaite puis recollée
    A droite, le Christ appuyé sur la croix, remarquable sculpture de marbre blanc du 17e siècle. Hauteur 55 cm.

  • Autres statues
  • Une piscine liturgique

    La piscine liturgique est destinée à recueillir et écouler l’eau utilisée pour le rituel de purification.

  • Tableau du Miracle de Sainte Germaine

    On attribue à Germaine trois miracles : Le miracle des fleurs ; le miracle de la traversée du Courbet ; le miracle de la quenouille.


Le miracle des fleurs
La légende raconte que Germaine aidait en secret les pauvres en leur apportant du pain caché dans son tablier.
Surprise par son mari tyrannique (autre version soupçonnée par sa marâtre) qui exigeait des explications sur la quantité de pain consommée, lui ouvre son tablier et au lieu de pain, le mari trouve des roses (version marâtre il en tombe une pluie de fleurs). On était en plein hiver.

  • Un harmonium
  • Fonts baptismaux
  • Affiche « Les droits à percevoir, à l’occasion des cérémonies religieuses »
  • Le clocher en bâtière

Cette forme de clocher, à toit simple à deux pentes très inclinées est typique des églises rurales.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 22 septembre 2016
par  gs

Le Saint Roch de Réau

Le Saint Roch de Réau en l’église Saint Julien
catégorie : sculpture
désignation : statue : Saint Roch
localisation : Ile de France ; Seine et Marne ; Réau
édifice : église
dénomination : statue
matériaux : bois ; doré
dimensions : h = 70
iconographie : Saint Roch
siècle : 4e quart 17e (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois