Saint Florentin

Au carrefour de voies romaines, Jules César aurait planté sa tente à La Trecey (dont le nom viendrait d’Atrium caesaris) et la ville d’Avrolles est bâtie au pied de l’ancien oppidum d’Eburobriga dont on voit encore l’un des remparts.

Le Temple de Flore (Templum florae), devenu ensuite Castrum florentinum, forma une bourgade qui prit d’abord le nom de Château-Florentin, sans doute après la construction d’une forteresse par Gondebaud, puis vers le 12ème siècle son nom actuel. En effet le bourg aurait pris le nom de Saint-Florentin lorsque Godelime, comtesse de Chartres et Lémisse, comtesse du Perche, les sœurs du comte de l’époque, rapportèrent en 833, au retour d’un pèlerinage, les reliques de saint Florentin, martyrisé par les Vandales du chef Crocus en 406.

****

Ville forteresse à la limite de plusieurs provinces, elle fut souvent convoitée.

Pendant la Révolution, Saint-Florentin fut un des lieux les plus dynamiques de la théophilantropie, une religion qui succéda au culte de la raison et de l’Être suprême entre 1798 et 1801.

Pendant la Convention, les républicains anticléricaux débaptisèrent Saint-Florentin et l’appelèrent Mont-Armance (du 8 germinal an II -28 mars 1794- jusqu’au 6 ventôse an III -24 février 1795-).

Si elle fait partie du département de l’Yonne depuis 1790 et de la région Bourgogne, ses armoiries portent les armes de Champagne et de Navarre depuis 1234.
Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

La rencontre dite de Saint-Florentin, le 1er décembre 1941 entre le maréchal Pétain et le maréchal Goering, représentant du Reich s’est déroulée dans le train spécial du Reichsmarschall, en gare de Saint-Florentin-Vergigny, sur la commune voisine de Vergigny.

Église de Saint-Florentin.


Hagiographie Saint Florentin.
Saint Florentin s’en vint d’Ecosse et se fixa dans la Meuse.
Il est certain qu’on vénérait ses reliques et qu’un pèlerinage célèbre se rendait chaque année devant elles.
« Mettez vos pas dans ceux de Saint-Florentin, qui vivait à Bonnet au VIIe s ».
Ce fils d’un Roi d’Écosse qui avait traversé les mers on ne sait comment, gardait humblement les porcs tout en multipliant miracles et guérisons. Si bien que dès le Moyen Age, Bonnet était devenu un lieu de pèlerinage très fréquenté et recommandé en cas de troubles mentaux : passer sous le gisant de Saint Florentin qui se trouve à l’intérieur de l’Église était et reste encore, parait-il très efficace !
L’ancien village a été abandonné par ses habitants qui l’ont rebâti là où il est actuellement, autour de la sépulture du saint. Il avait souhaité être enterré sur la colline qui dominait son village.
Vingt-et-une des peintures murales de l’Église de saint Bonnet racontent cette vie légendaire."
(Sources : Conseil Régional des Notaires de Lorraine « peintures murales relatant la légende de Saint Florentin »).


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 28 février 2013
par  gs

Le Saint Roch de Saint Florentin

Le saint Roch de Saint Florentin en l’église Saint Florentin
technique : sculpture
désignation : groupe sculpté : Saint roch
localisation : Bourgogne ; Yonne ; Saint-Florentin
édifice : église Saint-Florentin
dénomination : groupe sculpté
matériaux : pierre : peint
description : Saint (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois