Agonges

Appuyé contre la forêt domaniale des Prieurés Bagnolet, le village d’Agonges se penche sur la riante vallée de l’Ours, dont les eaux grossissent la Burge avant d’atteindre la ferme fortifiée de Lépine.

Agonges est le siège de l’Union de Testage de la Race Charolaise, qui travaille depuis plusieurs décennies à améliorer la génétique des génisses.

Toponymie
Nommé Agongiis en 1124, qui provient de la déformation des mots « à Gonge » et du francique ga, de wad, « gué ».
Au 13ème siècle on trouve Anonges ou Agongia.

Patrimoine civil

Le château de l’Épine est un rare exemple en Bourbonnais de domaine fortifié datant du 14ème siècle et classé monument historique.

Le château de l’Augère, donjon médiéval coiffé d’un toit et agrandi d’un bâtiment néogothique au 19ème siècle a conservé ses douves en eau.

Le château de la Pommeraye présente dans un parc une gentilhommière du 18ème siècle munie de tours rondes restant d’un manoir du 15ème siècle.

Le château des Sacrots est un logis du 17ème siècle

Le château de Beaumont a été reconstruit en 1740 sur l’emplacement d’un château fort dont il ne reste qu’une tour et un pigeonnier.

Le château des Échardons a été reconstruit en 1792 et il ne reste des bâtiments antérieurs que deux tours et un pigeonnier.

Eglise Notre Dame

Au carrefour des diocèses auvergnat, berrichon et bourguignon, l’église d’Agonges fut bâtie à la fin au 11ème siècle puis remaniée aux cours des 13ème et 14ème siècles.
L’église marie les grès gris, ocres et roses du Bourbonnais et les teintes plus claires en calcaire de la vallée de l’Allier.
La voûte gothique de sa nef tranche avec le style roman de transition du reste du monument. Elle appartient au style roman de transition (Roman-Bourguignon). Si elle est romane par son plan général, l’ornementation de ses portails et de ses chapiteaux, ses étroites ouvertures en plein cintre, son élégante abside et ses absidioles voûtées en cul-de-four, elle est timidement gothique par la voûte de sa nef.

Le clocher carré à trois étages d’arcatures aveugles ou de fenêtres, jadis surmonté d’une flèche, se trouve maintenant coiffé d’une toiture en pavillon. Il s’élève sur le côté de la nef.

La frise animalière d’inspiration orientale d’une facture très populaire montre des scènes de chasse composées de personnages soufflant dans une trompe, de chiens et animaux courants.

L’abside romane : 3 ouvertures avec arc en plein cintre, ornées de vitraux et 2 ouvertures aveugles avec arc en mitre.

La chapelle Saint Roch
Sainte Anne : éducation de la vierge Marie

croix du bourg d’Agonges
érigée en 1686 aux armoiries
de Jean vigier Sr de Praingy
Conseiller du Roi au Présidial de Moulins
Chapiteaux historiés

A gauche, représentation de la Trinité : le Père, le Saint Esprit (colombe), le Fils crucifié.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 27 novembre 2014
par  gs

Les Saints Roch d’Agonges

Les Saints Roch d’Agonges en l’église Notre-Dame

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois