Les Andelys











Pays du Vexin Normand
Située en Normandie, à 100 km de Paris et 40 km de Rouen, la commune des Andelys est installée au bord de la Seine. Ville de près de 10000 habitants, elle constitue l’un des plus beaux sites de la moitié nord de la France.
Son prestigieux passé historique l’a doté d’importants monuments et musées. Château Gaillard en est le premier représentant. Construit par Richard Cœur de Lion en 1196, son positionnement offre une vue panoramique sur les méandres de la Seine.
D’autres constructions d’intérêt sont également présentes sur le territoire de la commune : l’Hospice Saint-Jacques reconstruit en 1785 à l’initiative du duc de Penthièvre, la Fontaine Sainte-Clotilde sise à l’endroit où la femme de Clovis érigeât un monastère, l’église Saint-Sauveur du Petit-Andely construite aux XIIIe et XIVe siècles.
Nombre de personnages célèbres sont liés aux Andelys, Antoine de Bourbon, le père d’Henri IV, le peintre Nicolas Poussin à qui un musée est dédié, Thomas Corneille, l’aéronaute Pierre Blanchard qui fut le premier à traverser la Manche en ballon, Marcel Lefèvre, le célèbre aviateur de l’escadrille Normandie- Niémen, le poète Paul Fort…etc.
(In fiche signalétique de la Ville)

Château-Gailard


Un peu d’histoire…
A l’automne 1203, arrivant par la Seine, Philippe Auguste et son armée attaquent un petit fort construit sur l’île en contrebas du château. Ils prennent également le village lui faisant face.
La forteresse est ensuite encerclée pour un siège qui durera tout l’hiver, sans succès.
En février, le roi de France mène ses troupes sur le plateau et lance l’attaque de l’ouvrage avancé. La « Tour de la Monnaie » est détruite par les jets de pierres des trébuchets et des galeries creusées sous ses fondations pour effectuer un travail de sape. La garnison anglo-normande se replie dans la basse-cour, refermant sur elle le pont-levis.
Ayant remarqué des fenêtres percées dans le mur d’enceinte de la basse-cour, un petit détachement français est envoyé en reconnaissance. Les soldats se hissent par les ouvertures et retrouvent dans le bâtiment abritant la chapelle. Grâce à l’effet de surprise provoquée par cette entrée inattendue, ils parviennent à baisser le pont-levis. La basse-cour est prise à son tour, les défenseurs du château se réfugient derrière l’enceinte du donjon.
Quelques jours plus tard, l’entrée de la haute-cour tombe et les anglo-normands se rendent le 6 mars 1204.
(In flyer touristique)

Les Andelys


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois