Dampierre sur Aube

Dampierre est située dans le département de l’Aube en région Grand Est.

Toponymie
Du latin dominus Petrus.

Le premier seigneur connu (XIe siècle) est Thibaud de Moëslains, seigneur de Dampierre et de Moëslains.
Son arrière-arrière-arrière petit-fils Guy II, sire de Dampierre, épouse en 1197 Mahaut de Bourbon, dame (héritière) de Bourbon (Guy de Dampierre devient seigneur de Bourbon du chef de sa femme).
Par leurs alliances, les seigneurs de Dampierre sont à l’origine de deux grands lignages : Bourbon et Flandre (mariage de Guillaume II de Dampierre, en 1223, avec Marguerite de Flandre et de Hainaut).

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul

L’église présente un plan en croix latine à transept non saillant avec une nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par le transept et une travée d’avant-chœur à deux chapelles.
Une première église devait exister dès le Xe siècle avec un prieuré au bénéfice de l’abbaye bénédictine de Marmoutier, mais elle fut reconstruite après 1197, date du mariage de Gui II de Dampierre avec Mahaut de Bourbon. Il subsiste de cette époque l’abside, le chœur, la travée d’avant-chœur et le transept. Les deux dernières travées de la nef et les deux travées occidentales datent du début du XVIe siècle. Au cours du XVIe siècle la travée d’avant-chœur est encadrée par deux chapelles.

La tour du clocher, élevé en partie en 1682 (mais on y trouve, à l’intérieur, une date de montée des cloches en 1376), s’élève au-dessus du vaisseau central de la deuxième travée de la nef.

Tombeau famille Charton


L’atelier de menuiserie de Louis Charton […], dirigea tous les travaux de sculpture sur bois et de menuiseries dans l’église […] (In flyer de l’église)

Le portail de style flamboyant sous une grande verrière à remplage perce la façade orientale de l’édifice.

Détail de la verrière du portail

La sainte en prière tient un objet entre ses deux mains jointes : il peut s’agir de l’amorce d’un crucifix. Calcaire : polychrome du XVIe siècle.

Retable du maître-autel : bois, taillé, peint, doré ; 4e quart XVIIe siècle
Retable de l’autel du Sacré-cœur

Tableau Jésus remettant les clés de l’Eglise à saint Pierre, œuvre de Pierre Trémolières du XVIIIe.

Retable de l’autel de la Vierge : tableau de l’Assomption du peintre Arnaud (1787,1846)
Autel : Annonciation, Piéta, Nativité, sainte Catherine ; bois, XIXe
Détail de l’autel : Pietà
Bas-relief : Baptême du Christ, calcaire, XVIe

Sur le phylactère « Hic est filius meus dilectus », Celui-là est mon fils bien aimé.

Gisant de Pierre II de Lannoy, baron de Dampierre, calcaire, XVIe


Le défunt est figuré en gisant, portant l’armure, mains jointes, les pieds appuyés sur un lion, la tête posé sur un coussin, encadré par deux anges, le casque placé en arrière ; l’homme est représenté dans sa jeunesse ; la facture du visage aux pommette accusées par le creusement des joues, le nez légèrement pincé font penser à une œuvre apparentée au célèbre atelier troyen dit de sainte Marthe ou du Maître de Chaource. (In flyer de l’église)

Détails
PNG - 86.8 ko
Blason de la famille Launoy
Le blason senestre est celui des de Launoy, il porte d’argent à 3 lions de sinople, couronnés d’or. lampassés de gueule, à la bordure engrêlée. Le blason dextre est l’écu mi-parti de son épouse ou de sa mère.
Chemin de croix : les cadres néo-gothiques sont du menuisier Charton (Dampierre) et les scènes en sciure de bois et colle du sculpteur Cotelle (Paris)
Saint Jean-Baptiste, bois, XVIe ; Saint Sébastien, bois, XVIe
Vierge à l’Enfant, bois, XVe siècle


La Vierge du Meix-Allerand
Elle provient sans doute de la chapelle du Meix-Allerand, l’ancienne église d’un écart de Dampiere, disparu dont le petit sanctuaire a été désaffecté au XIXe siècle. Sculpture d’inspiration populaire, plus haute que nature, taillée dans un tronc évidé, elle a été conçue comme une sculpture-armoire. Elle devait faire fonction d’armoire liturgique qui fermait au moyen d’une porte posée au dos. (In mairie Dampierre, Patrimoine)

Les patrons de l’église : Saint Pierre, pierre, XVIe ; Saint Paul, bois, XVIe
Episode de la vie de sainte Véronique : montée au Calvaire,
sainte véronique essuyant le visage du Christ ; XVIe


Dans l’église deux dalles : la première contient le cœur de Pierre Picot (1722,1783), chevalier de Saint-Louis, capitaine aux gardes françaises et maréchal de camp.
La seconde le cœur de Auguste Marie Henry Picot (1756,1793), marquis de Dampierre, Lieutenant général des armée, commandant en chef des armées du Nord.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 25 septembre 2019
par  gs

Le saint Roch de Dampierre

Le saint Roch de Dampierre en l’église Saint-Pierre et Saint-Paul
technique : sculpture
désignation : Statuette : saint roch
localisation : Champagne-Ardenne ; Aube ; Dampierre
édifice : église paroissiale
dénomination : statue
matériaux : bois ; chêne (?)
structure : revers ébauché
dimensions (…)

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Cournon d’Auvergne

dimanche 7 juin

Météo Cournon-d’Auvergne Météo aujourd’hui Cournon-d’Auvergne