Fabrègues

Au pied de la Montagne de la Gardiole, à 12 km au sud-ouest de Montpellier, Fabrègues.

Origine
Fabrègues (de l’occitan Fabregas, issu du du latin Fabricae : forges).

Dès le début de l’âge du fer, on a pu se rendre compte de l’intense activité des populations méditerranéennes. Plus particulièrement sur le littoral languedocien, la métallurgie du bronze connaît un grand dynamisme. Peut-être récupérait-on aussi des pièces de bronze datant parfois des siècles antérieurs pour les refondre. Dès lors, les cachettes furent nombreuses, sans doute un peu à l’écart des routes pour mieux les protéger. Ainsi, un dépôt de onze haches à rebord, parfaitement conservées, à patine verte, fut exhumé pendant l’hiver 1912-1913 au lieu-dit Pioch Rousset. Mieux encore, plus avant, en 1897, des ouvriers qui défonçaient un terrain à Launac mirent au jour une cachette contenant des objets de bronze d’un poids total de 52,290 kg dont 47 haches, des marteaux, ciseaux, pinces, couteaux, faucilles, rasoirs, pointes de lances et autres fragments d’armes, bracelets, anneaux, épingles, fibules, boutons de bronze, etc.
Une carte archéologique pointe dix-neuf sites habités dans le passé sur le territoire de la commune.
L’Oppidum de la Roque (vestiges), au confluent de La Mosson (La Mausson en occitan) et du Coulazou (Lo Colason), fut habité depuis au moins le Vème ou IIIème siècle av. J.-C.. Le site est classé Monument Historique et présente des vestiges de murailles, de maisons gauloises et de tours. Il a certainement été édifié par les Volsques Arécomiques, peuple celtique vivant en Languedoc dès le 6ème siècle av. J.-C..
Lieu de passage et d’accueil depuis toujours : voie domitienne, grand chemin royal, le village existe en tant que communauté depuis le 9ème siècle, soit près de mille ans d’histoire riche en événements de toutes sortes pour le village dont l’urbanisme particulier (circulade) remonte aux 11ème et 12ème siècles.
C’était le « quartier haut », d’où le seigneur Guillaume de Fabrègues quitta son castelàs (château fort en occitan) pour partir en croisade en 1096.

Eglise Saint Jacques

Le clocher de l’église Saint-Jacques (tour avec campaniles) date des 12ème (partie haute) et 17ème siècle.
La cloche, quant à elle, date de 1767.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 9 janvier 2012
par  gs

Le Saint Roch de Fabrègues

Le Saint Roch de Fabrègues en l’église Saint Jacques

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois