Brantes

La vallée du Toulourenc

Derrière le mont Ventoux, qui s’élève massif et solitaire, se cache un pays sauvage : le Toulourenc. Une vallée étroite aux gorges profondes, baignée par la rivière du même nom, qui prend sa source au pied du château d’Aulan, près de Montbrun-les-Bains, et offre de jolies pauses baignades à l’abri des regards. On en suit les méandres à pied ou à vélo dans un parcours jalonné de villages médiévaux : Reilhanette, Savoillan et, perle parmi les perles, Brantes, ancienne place forte du haut Comtat bâtie à flanc de rocher dont la quiétude, prisée des artistes, n’est troublée que par le passage du camion-épicerie le matin.

Brantes

Brantes est située dans le département de Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est un village perché entre le Mont Ventoux au sud et la Drôme au nord.

Au sud, s’étend une vallée où coule le Toulourenc (d’où le nom de "vallée du Toulourenc") puis par-delà la vallée du Toulourenc, le versant septentrional du Mont Ventoux et le col des Tempêtes (1 829 mètres).

La commune est arrosée par le Toulourenc, affluent de l’Ouvèze, au bas du village.
Le pont qui l’enjambe, dit pont romain est un pont roman du 13ème siècle.
Sur le territoire de la commune se trouve la source de la Fontnouvelle.

Le Mont Ventoux est classé "Réserve de Biosphère" par l’UNESCO depuis 1994.

Toponymie : Cité en 1163 sous le nom de "Brantule" et en 1254 sous "de Brantulis".

Histoire
Le 4 avril 1402, à Brantes, au pied du Ventoux, en présence de son épouse Alix des Baux, Odon de Villars fit donation à son neveu Philippe de Lévis des fiefs de Brantes, Plaisians et leurs dépendances, des seigneuries de Saint-Marcel, Roquefort, le Castellet, Cassis et Port-Miou, dépendantes de la baronnie d’Aubagne, ainsi que de La Fare-les-Oliviers, et Éguilles. Son neveu, en contrepartie devait lui servir de caution vis-à-vis de Raymond de Turenne dans l’observation d’un accord passé entre le vicomte, lui et son épouse Alix. En cas de non-respect de la part d’Alix et d’Odon, ces derniers devraient payer 50 000 florins à Raymond de Turenne.

Seigneurie des Baux depuis le 12ème siècle, ce fief fut acquis par la Révérende Chambre Apostolique en 1320 puis érigée en marquisat en1674.
1697, le marquisat est acheté par Pierre du Blanc, seigneur de Buisson.
Durant les guerres de Religion, les protestants occupent le village.
Fin du 20ème siècle, des passionnés se mettent en tête de restaurer le village.

Brantes, village perché

Ce type d’habitat est considéré comme typiquement provençal, il est surtout typiquement méditerranéen. Ces villages sis sur leur « acropole rocheuse », qui ont gardé leur aspect médiéval, forment par l’orientation des façades de leurs maisons - vers la vallée ou la voie de communication - un véritable front de fortification.

Ces villages perchés se trouvent dans essentiellement dans les zones collinaires dont le terroir est pauvre en alluvions et où l’eau est rare. Ce qui est le cas général en Provence sauf dans la basse vallée du Rhône et dans celle de la Durance, où les terres alluvionnaires abondent et surtout où l’eau est facilement accessible pour chaque propriété grâce à un puits creusé dans la cour de la maison.

Fernand Benoit souligne leur origine quelques fois préhistorique en signalant que Cicéron, à propos des Ligures qui peuplaient la région, les dénomme castellani, c’est-à-dire habitants des castellas (Brutus, LXXIII, 256).

Patrimoine

  • Les ruines du château médiéval des seigneurs des Baux dont il reste quelques pans de murs au-dessus du village.
  • L’église Saint Sidoine.
  • La chapelle romane Saint-Jean-Baptiste (12ème s.), située dans le cimetière, et qui est la première église de Brantes.
  • La chapelle des Pénitents Blancs, lieu d’exposition, et la chapelle Saint-Roch.
  • Le vieux pont (13ème s.), dit pont Romain, qui enjambe le Toulourec.

Articles publiés dans cette rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois