Omerville

Omerville est située dans le département du Val-d’Oise et la région Île-de-France.

Toponymie
Du germanique Aldemarus, Audomar et -ville, domaine rural.
Attesté sous Omervilla en 1240.

Manoir de Mornay-Villarceaux

Sa longue façade s’étire sur la place flanquée de deux échauguettes de taille différente un l’impressionnant portail.
Dit également « Hôtel des Essarts », il remplace l’ancien château seigneurial des Essarts et selon les armoiries figurant sur un bandeau de cheminée, le manoir aurait été construit par Jean d’Isque, héritier de la seigneurie, au XVe siècle.
Louis de Mornay, marquis de Villarceaux l’achète en 1647.


Le manoir abrita les amours de Ninon de Lenclos, surnommée plus tard « Notre dame des amours » avec Louis de Mornay, marquis de Villarceaux et proche du roi Louis XIV.

Eglise saint-Martin


L’église Saint-Martin présente un plan rectangulaire, linéaire, sans transept ni bas-côté. Cependant, ce volume unique est composé de constructions de différentes époques.
La nef romane dont le mur extérieur nord présente encore par endroits un appareil en écailles de poisson est éclairée de deux baies étroites en plein cintre. La base du clocher remonte au XIe siècle, quatre piliers carrés supportent un étage roman percé de fenêtres en meurtrières. Le dernier niveau date du XIIe siècle, et s’ouvre par quatre baies géminées sous un arc en plein cintre.
Le chœur roman, est remplacé par deux travées droites voûtées d’ogives, complétées au XIVe siècle par une abside à trois pans.
Au XVIe siècle, deux baies percées dans le mur roman de la nef, au sud.
Au XVIe siècle, la nef jugée trop petite, est augmentée d’une travée occidentale voûtée d’ogives. Le porche méridional est encadré de deux piastres doriques légèrement saillants qui portent un entablement surmonté d’un fronton triangulaire.
La flèche en pierre octogonale du clocher cantonnée de pyramidions est abattue par la foudre en 1897. Elle est remplacée par une couverture en ardoise à quatre pentes. (In fiche signalétique de l’église)

Saint Martin de Tours : Bois, taillé, peint, XVIIe-XVIIIe siècles

Le saint bénissant est vêtu du costume épiscopal : longue aube blanche couvrant en partie les pieds, dalmatique à bords frangés, chasuble dont le pan avant est en forme d’amande ornée d’un orfroi vertical se divisant en deux branches vers les épaules.

Tableau : Vierge à l’Enfant, auteur inconnue, XVIIe siècle

Huile sur toile représentant la Vierge couronnée, assise dans les nuées, l’Enfant debout sur ses genoux tient une palme et une couronne . Ils sont entourés d’anges musiciens.

Statue cinéraire : Pierre, XIVe siècle

Statue funéraire de femme dans un enfeu. femme couchée, revêtue du costume monastique, la tête reposant sur un coussin, deux anges à ses côtés et aux pieds, une rosette (?).


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 18 juin 2020
par  gs

Le saint Roch d’Omerville (Val d’Oise)

Le saint Roch d’Omerville en l’église Saint-Martin
Dénomination de l’objet : Groupe sculpté
Titre courant : Groupe sculpté : Saint Roch
Localisation : Île-de-France ; Val-d’Oise (95) ; Omerville
Nom de l’édifice : Église Saint-Martin
Emplacement de l’œuvre dans l’édifice : Abside du chœur
Catégorie (…)

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Cournon d’Auvergne

dimanche 7 juin

Météo Cournon-d’Auvergne Météo aujourd’hui Cournon-d’Auvergne