Clermont-l’Hérault

L’agglomération de population à Clermont l’Hérault semble avoir commencé aux 11ème et 12ème siècles. Ainsi est né Clarmontis (hauteur orientée vers le soleil levant), dont la première mention, comme celle du château et de son seigneur, remontent au 12ème siècle.

La ville, appelée d’abord Clermont-Lodève, fut bâtie au flanc d’une colline dominée par les vestiges du château-fort. Des fouilles archéologiques assez récentes ont établi l’existence dès le Moyen Age d’une agglomération principale de 5 à 6 hectares et d’une zone habitée périphérique de 12 hectares.

Depuis l’antiquité romaine, la ville est un carrefour de passage et d’échanges commerciaux important au cœur de l’Hérault, concentré autour du marché dont les premières traces remontent aux alentours du 11ème siècle.

L’essor démographique de la ville a accompagné les périodes d’expansion économique qui ont jalonné son histoire :

Aujourd’hui, deux axes forts sont privilégiés : l’économie et le tourisme, avec en ligne de mire le développement durable et l’emploi.

*******************

Le château-fort de Clermont domine la ville depuis le Moyen Age. Du centre ancien, il suffit de lever les yeux pour l’apercevoir à travers l’enfilade des rues. C‘est un élément symbolique fort du patrimoine de la ville, cher au cœur des Clermontais. Son histoire est particulièrement obscure, comme celle de ses seigneurs, les Guilhem, dont le nom est mentionné pour la première fois au 12ème siècle seulement. Les vestiges du château sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 28 juin 1927.

Eglise Saint-Paul

L’église Saint-Paul fut édifiée à l’emplacement d’une ancienne église romane.

C’est un édifice gothique fortifié dont la construction s’échelonna entre le 13ème et le 15ème siècle.

Vers la fin du 15ème siècle, furent édifiées à l’entrée ouest deux tours avec archères, celles de l’horloge et de Saint Roch, et des « mâchicoulis sur arcs surmontés de créneaux » furent ajoutés à l’abside.

La tour du clocher actuel, véritable donjon d’une hauteur de 30 mètres, témoigne du système de défense dont l’église faisait partie.

A l’intérieur

  • L’autel Saint-Roch
  • Une chaire finement sculptée (1638)
  • « La Sainte Famille », tableau de Jean Coustou, du 18ème siècle et classée monument historique.
  • Un grand orgue reconstruit dans les ateliers de la Manufacture Languedocienne des Grands Orgues de Lodève, avec la tuyauterie de l’ancien orgue démonté en 1951.
  • Une rosace fortifiée, une des plus belles du midi, œuvre de style flamboyant, datée de 1427, restaurée à deux reprises.

D’importants travaux de restauration du bâti ont été réalisés ces dernières années par la municipalité, propriétaire du lieu.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 21 septembre 2012
par  gs

Les Saints Roch de Clermont-l’Hérault

Les Saints Roch de Clermont l’Hérault en l’église Saint Paul
A noter : Saint Roch ne montre pas son bubon de la peste

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois