Couzeix

Couzeix, est une ville résidentielle de la capitale régionale Limoges. Son histoire remonte au 11ème siècle sous la prévôté des abbés de Saint Martial de Limoges. D’origine celte son nom viendrait de Coz ou Cos (pierre dure) ou Cot ou Coss (bois ou forêt), et a évolué au fil du temps de Coseis, Cozei…. jusqu’à son appellation d’aujourd’hui.
Au 13ème siècle la vile s’appelait « le petit Limoges » et c’était le lieu d’accueil des personnalités qui venaient visiter Limoges qui a vu passer Charles VII et le dauphin, futur Louis XI en 1438 puis Henri IV en 1605.

Eglise Sainte Marie Madeleine


édifice / site : église paroissiale Sainte-Madeleine
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale
époque de construction : 11e siècle ; 15e siècle ; 19e siècle
auteur(s) : maître d’œuvre inconnu
historique : Eglise construite au 11e siècle avec des reprises du 15e siècle, restaurée en 1823 puis en 1869-1875 et en 1888. Lors de cette dernière campagne de travaux, les chapelles latérales ont été dégagées au niveau de la travée d’avant-chœur, des arcs doubleaux et des colonnes ont été réalisés en granite et en calcaire pour recevoir les voûtements
description : Edifice caractérisé par une nef voûtée en berceau brisé conforté par des arcs doubleaux retombant sur des pilastres, des chapelles latérales sur les deux côtés au niveau de chaque travée et un choeur semi-circulaire voûté en cul-de-four. Les chapelles latérales voûtées en berceau brisé communiquent entre elles ce qui constitue une sorte de faux bas-côté. Cette communication aménagée entre chacune ne semble pas d’origine. Le portail est en arc en plein-cintre à trois voussures avec boudins retombant sur des colonnettes. Le clocher est couvert d’une flèche polygonale
plan : plan allongé
gros-œuvre : granite ; moellon ; enduit ; pierre de taille
couverture (type) : toit à longs pans ; flèche polygonale
couverture (matériau) : tuile creuse ; ardoise
couvrement : voûte en berceau ; voûte en berceau brisé ; cul-de-four
propriété : propriété de la commune
type d’étude : inventaire topographique
référence : IA87000122
© Inventaire général
enquête : 2001
date versement : 2004/03/24
(In www.patrimoine-de-france.org)

La cloche du clocher date de 1215. C’est la plus ancienne cloche du département de la Haute-Vienne.

La nef jusqu’au chœur

La trinité


technique : sculpture
désignation : groupe sculpté (petite nature) : la Trinité
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine
dénomination : groupe sculpté
matériaux : calcaire : taillé, ajouré
structure : groupe relié ; revers plat
description : Le groupe comporte une base rectangulaire à angles avants coupés et plinthe inclinée sculptée. Le revers est plat.
dimensions : h = 100 ; la = 65 ; pr = 37,5
iconographie : Trinité (Dieu le Père, Christ en croix, colombe : Saint Esprit)
commentaire iconographique : Dieu le Père est assis sur un trône en forme de banc mouluré avec montants du dossier décorés d’enroulements. Ses pieds sont nus. Il est enveloppé dans un très ample manteau. Moustache et longue barbe ondulée soulignent la bouche entrouverte. Dans les mains il tient les bras d’une croix dont la base repose sur la terrasse. Le Christ est cloué dessus, pieds croisés. Il porte un perizonium noué à droite. Sa tête penche vers la gauche, les yeux sont clos, moustache et barbe entourent la bouche, il est coiffé d’une couronne d’épines. Entre le menton de Dieu et le crâne du Christ est placée la colombe du saint Esprit aux ailes déployées
précision état : Quelques éclats au manteau de Dieu le Père ont été réparés au plâtre. Le bras droit du Christ a également été refait
lieu de provenance : Lorraine, 55, Verdun, hôtel des Quatre Clochetons détruit
personnalité(s) : Burlurault Didier (?, commanditaire)
 ; Lahaye (donateur)
siècle : 16e siècle
historique : Au 16e siècle, ce groupe sculpté représentant la Trinité était placé dans une niche de la façade de l’hôtel des Quatre Clochetons, situé rue Mazel, à Verdun. Le groupe aurait été réalisé et installé aux frais de Didier Burlurault, propriétaire de l’hôtel, comme condition de la permission à lui accordée par la ville de Verdun d’enlever des petites boutiques adossées à l’immeuble. L’hôtel fut démoli au début du 19e siècle et les derniers vestiges de la façade disparurent en 1865 : à ce moment, M. Lahaye (brasseur), le dernier propriétaire, fit remettre le groupe à l’église Saint-Sauveur de Verdun. A la séparation de l’Eglise et de l’Etat, en 1907, mademoiselle Lahaye récupéra la sculpture qui provenait de sa famille afin qu’elle ne figurât pas sur l’inventaire et la fit transporter dans la maison qu’elle habitait rue Saint-Sauveur (actuellement La Goutte de Lait). Durant la guerre de 1914-1918, Mlle Lahaye émigra, emportant le groupe, et se fixa provisoirement à Couzeix où elle devait finir ses jours. A sa mort, elle laissa ses biens à Mme Gendraud avec pour volonté que le groupe soit remis à l’église du village. Mais ce ne fut que plus de vingt ans après, pendant la guerre suivante, en 1942, que son désir fut réalisé. Le groupe appartient donc depuis cette date à l’association paroissiale ou à l’association diocésaine
protection MH : 1988/06/23 : inscrit au titre objet
propriété : propriété d’une association cultuelle
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) :
copyright : © Monuments historiques, 1998
enquête : 1998
date versement : 1993/12/06
référence : PM87000082
(In www.patrimoine-de-france.org)

Peinture murale


technique : peinture murale
désignation : peinture monumentale décorative
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine
dénomination : peinture monumentale
matériaux : enduit (support) : peint
dimensions : dimensions non prises
iconographie : ornement végétal
commentaire iconographique : Ce décor se présente sous la forme d’un rectangle sur lequel se répètent trois motifs formés de huit fleurs de tulipes géométriquement disposées. Deux bandes à décor de plis encadrent latéralement ce panneau incomplet dans le hautprécision état : Quelques éclats au manteau de Dieu le Père ont été réparés au plâtre. Le bras droit du Christ a également été refait
état : œuvre restaurée
précision état : Restauration en 1983 par Bruno Tilmant d’Auxy
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 16e siècle, 1ère moitié 17e siècle (?)
historique : Peinture monumentale à dater du 16e siècle ou de la première moitié du 17e siècle
intérêt de l’œuvre : Rareté des décors de cette période
propriété : propriété de la commune
type d’étude : inventaire topographique
copyright : © Inventaire général
enquête : 2000
date versement : 2004/04/01
référence : IM87001478
(In www.patrimoine-de-france.org)

Pietà


technique : sculpture
désignation : groupe sculpté : Vierge de pitié
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale
dénomination : groupe sculpté
matériaux : calcaire (monolithe) : taillé, peint, peint doré
structure : groupe relié
dimensions : h = 74 ; la = 55 ; pr = 22
iconographie : Vierge de pitié
état : repeint
précision état : Polychromie moderne, écaillée.
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 17e siècle
historique : Vierge de pitié du 17e siècle à la polychromie moderne.
protection MH : 1974/09/06 : inscrit au titre objet
Arrêté : Vierge de pitié, pierre peinte, XVIe siècle
propriété : propriété de la commune
bibliographie : [Exposition. Bellac. 1973]. « Vierges de pitié des églises de la Haute-Vienne ». Bellac : les Amis du festival de Bellac, 1973, n° 24 p. 33
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) :
copyright : © Monuments historiques, 1991
enquête : 1991
date versement : 2006/06/26
référence : PM87000916
In www.patrimoine-de-france.org

Fonts baptismaux


technique : sculpture
désignation : fonts baptismaux
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale Sainte-Madeleine
dénomination : fonts baptismaux
matériaux : granite (en plusieurs éléments) : taillé
dimensions : h = 90 ; la = 85
iconographie : ornement géométrique
commentaire iconographique : Cuve dont chacun des dix côtés est orné d’un polygone proche du carré
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 17e siècle (?) ; 19e siècle (?)
historique : Ces fonts baptismaux pourraient dater du 17e siècle mais pourraient être aussi un travail du 19e siècle commandé lors des travaux de restauration de l’église. La cuve séparée de son support d’origine a pu être replacée sur une base de colonne (récupération ?) à l’occasion des travaux de restauration de la fin du 19e siècle.
propriété : propriété de la commune
type d’étude : inventaire topographique
copyright : © Inventaire général
enquête : 2000
date versement : 2004/04/01
référence : PM87001473
(In www.patrimoine-de-france.org)

Statuaire

Marie Madeleine - Notre Dame de Garde - Sainte Anne
Saint Joseph - Notre Dame de Lourdes - Saint Antoine de Padoue

Articles publiés dans cette rubrique

samedi 24 novembre 2012
par  gs

Le Saint Roch de Couzeix

Le Saint Roch de Couzeix en l’église Sainte marie Madeleine
technique : sculpture
désignation : statue (statuette) : saint Roch
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Couzeix
édifice : église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine
dénomination : statue
matériaux : bois : taillé, peint, (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois