La Ville du Bois

La Ville du Bois est une commune française située dans le département de l’Essonne, en région Île-de-France.
La ville est située à 23 km au sud-ouest de Paris.

Toponymie
Dans les cartulaires du prieuré de Longpont, l’endroit est nommé Boscis Guildonis Adegavensus, le Bois de Monsieur Guy d’Anjou.
Au XIVe siècle, le nom de La Ville du Bois apparaît sous « Fief tenu par Jean de La Neuville de Nozay et de La Ville du Bois ».
La commune fut créée en 1793 sous le nom de Ville du Bois.

Eglise Saint Fiacre

C’est le 25 décembre 1511 que les habitants de La Ville-du-Bois obtiennent de leur seigneur de Marcoussis, l’Amiral Louis de Graville l’autorisation de construire une petite chapelle.
Construite entre 1511 et 1533, la chapelle est dédiée à saint Fiacre. Agrandi en 1548, elle accueille une confrérie de Saint-Vincent.
En 1601, Louis de Godebert, vicaire général de Paris concède aux villageois d’ériger une nouvelle église en l’honneur de saint Fiacre.

L’église conserve un reliquaire en bois sculpté et doré, représentant le buste de saint Fiacre, qui, selon la tradition, abrite un morceau de la mâchoire du saint.


L’église fut d’abord une petite chapelle au XVIème siècle construite par les artisans locaux. Elle fut agrandie 5 fois en 250 ans.
Le côté sud, dernier agrandissement, date de 1736.
Sa surface intérieure est de 500 mètres carrés. Elle contient 200 places assises.
Construite en 1647 à l’extérieur de la chapelle, la tour du clocher a une base carrée de 9 coudées de côté (environ 4,60m), qui s’élève à 60 coudées (environ 33 m) à la pointe de la flèche.
La construction est réalisée en grès et en pierres taillées. L’épaisseur des murs est de 1,10 mètre à la base (2 coudées). Une croix en fer forgé termine la flèche sur laquelle est perché le coq servant de girouette météorologique et de paratonnerre.
Initialement le clocher était couvert par un toit à deux pans identique à celui de Nozay (Projets de 1613-1614). Ce serait vraisemblablement le même architecte qui aurait conçu ces deux édifices. Le remplacement du toit à deux pans du clocher en 1865, par une flèche polygonale en zinc, flanquée de quatre clochetons et le renforcement du beffroi, permirent en 1867 l’adjonction d’une seconde cloche.
Ce n’est qu’en 1984 que le clocher prendra son allure actuelle.
(In signalétique de l’église).

Intérieur

  • Retable du maître-autel

    ♦ Autel en marbre du XVIIIe siècle, veiné rouge.
    ♦ Retable architectural de la première moitié du XIXe siècle, bois, taillé, doré, encadré par deux pilastres cannelés à chapiteau ionique.
    ♦ Tableau : toile : peinture à l’huile.

  • Chapelles
    Tableau de Eutrope Bourgeron représentant Saint Fiacre,
    toile, h = 225 ; la = 144 ; peinture à l’huile. 1828
  • Statuaire

    A gauche, Saint Vincent (17e siècle). Patron des vignerons (Saint Verny et Saint Etienne selon les régions).
    Au centre, Saint Antoine de Padoue (17e siècle). Pierre : taillé, peint.
    A droite, Sainte Anne, éducation de la Vierge (17e siècle). Pierre : taillé, peint.

    Saint Fiacre (17e siècle). Plâtre. Patron des jardiniers (bêche)
    Saint Patron également des maraîchers, des agriculteurs et des fleuristes

Saint Fiacre
Ce fils d’une noble famille Irlandaise qui préférait être ermite que prince, partit vers l’Europe afin de rechristianiser la Gaule après les invasions barbares.
(In dépliant de l’église)

A gauche, Saint Nicolas (enfant ressuscité à ses pieds).
A droite, Saint Jean Baptiste.

  • Crucifixion
    Christ, Vierge, Saint Jean : Bois : taillé, peint, polychrome : 18e siècle

Maison d’Amboise Paré


L’origine de sa construction n’est pas connue
Ce bâtiment et une partie du parc furent achetés par le grand chirurgien Ambroise Paré au milieu du XVIème siècle, en 1552.
Depuis la mort d’Ambroise Paré en 1590, la propriété connut des fortunes diverses, ainsi qu’une dizaine de propriétaires successifs.
En 1868, Emmanuel de Lalain-Chomel a succédé à son cousin Auguste Joseph Macé de Bagneux qui fit démolir la Grand’maison et aménagea le portail de l’entrée du Château. Madame de Luget, fille de Monsieur et Madame de Lalain, leur succéda en 1920.
En 1938, la Congrégation des Oblates de l’Assomption acheta le domaine et ouvrit en Octobre, l’Institution Privée du Sacré-Cœur.
A cette époque, la superficie du parc était de 17 hectares. L’entrée fut réaménagée en 2003.
(In signalétique de la ville).

En Ville


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 17 février 2017
par  gs

Le Saint Roch de La ville du Bois

Le Saint Roch de La Ville du Bois en l’église Saint Fiacre
catégorie : Sculpture
désignation : Statue : saint Roch
localisation : Ile de France ; Essonne ; La Ville du Bois
édifice : église Saint Fiacre
dénomination : statue
matériaux : bois : peint
description : En habit de pèlerin, (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois