Bulhon

Eglise Saint Vital et Saint Agricole

A gauche, façade ouest
A droite, le porche

Ancienne priorale fondée au 11ème siècle par les moines de la Chaise Dieu.
Les trois absides et le chevet sont romans mais la nef a été reconstruite au 15ème siècle.

  • A l’intérieur on remarque plusieurs chapiteaux dont celui des « donateurs ».
    Le seigneur de Bulhon et sa femme
    • A gauche
      2 personnages bien dégagés inspirés de la technique de Mozat : yeux percés au trépan.
      Entre les deux : la colonne complète représente l’église.
      Au-dessus : la main de Dieu : intervention divine dans la fondation de l’église.
    • A droite
      Derrière la dame : une gueule renversée d’où sortent des flammes et une tête de démon.
      Cette donation est une sorte d’offrande de rachat des péchés ou une protection contre les tentations des démons.
  • En remploi
    Christ et croix pâtée (origine irlandaise) croix de cimetière

Hagiographie : Saint Vital et Saint Agricole
Saint Vital était l’esclave de Saint Agricola ou Agricole. Ils furent ensuite compagnons dans le martyre. Saint Vital mourut d’épuisement au milieu des tortures et Saint Agricola fut cloué sur une croix. Quelques années plus tard, Saint Ambroise recueillera leurs reliques et dédicacera même une église à Florence en leur honneur.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 4 mars 2014
par  gs

Le Saint Roch de Bulhon

Le Saint Roch de Bulhon en l’église Saint Vital et Saint Agricole

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois