Collioure

Collioure est une commune située sur la Côte Vermeille dans l’arrondissement de Céret, au sud-est d’Argelès sur Mer et au nord de Port-Vendres.

Toponymie
Cotlliure en Catalan et Coulieure en français, en 1481.
Caucholiberi au VIIe et Castrum Caucoliberi dans un manuscrit de Julien II de Tolède.
Le village est nommé Cochliure ou Cocliure au XIIIe et XIVe siècles, puis Copliure ou Cobliure et Cotlliure au XIXe siècle.
Saint-Michel a été proposé en 1475, à l’époque où le Roussillon faisait partie du royaume de France.
L’origine du nom de la commune provient de Kauk et Illiberre. Kauk est une racine pré-latine, désignant des baies ou anses de bord de mer ; Illiberre ou Illiberis est l’ancien nom de l’actuelle Elne. Collioure signifie « le port d’Illiberis », avec l’idée d’une baie.

Patrimoine civil

  • Fort Saint-Elme

    Le fort Saint-Elme est un fort militaire construit entre 1538 et 1552 sous Charles Quint, à partir d’une tour de garde érigée au VIIIe siècle par les Maures.

  • Le Château royal

    Le château royal de Collioure fut érigé dès le VIIe siècle puis reconstruit du XIIIe au XVIIe siècle. Il est le dernier château fort royal médiéval subsistant en France, avec le château de Vincennes.

Patrimoine religieux

L’église de Collioure de trouve sur l’avancée de la grève, au bout de la plage.

Eglise Notre Dame des Anges

Du XVIIIe siècle, de style gothique méridional
En 1672 Vauban ordonne la destruction de l’ancienne église Sainte Marie située au centre de la ville et Notre-Dame des Anges fut construite en 1684 : c’est une des églises les plus connues du département, elle a été peinte par des artistes mondialement connus.

Intérieur
Église à nef unique
La nef est flanquée de chapelles et se termine par une abside semi-circulaire.
Le retable du maître-autel (1698-1702) : sculpté sur bois et recouvert d’une feuille d’or.
Un des plus majestueux du Roussillon, œuvre du sculpteur catalan Joseph Sunyer de Manresa (qui fit également des retables de la cathédrale de Perpignan) qui travailla beaucoup pour les églises roussillonnaises au XVIIe siècle. L’ensemble forme un portique à trois étages que séparent des frises à corniches accentuées et qui sont supportées par des colonnes torses ornées de pampres et de guirlandes.
La base du portique ou piédestal est percée de deux portes donnant au dos du retable et sur lesquelles sont peintes les Armes de Collioure.

  • Chapelle Notre-Dame de Lourdes
    Retable de la chapelle de Notre-Dame de Lourdes

    En haut, saint Roch.
    A gauche, saint Joachim
    Au centre, Notre-Dame de Lourdes
    A droite, sainte Anne.

    Représentation moderne du Christ en Croix et des instruments de la Passion.

Extérieur

Le dôme du clocher, a été rajouté en 1810,
Le clocher servait auparavant de fanal pour les marins désireux de rentrer au port.
Les pierres du clocher montrent les étapes de sa construction.


Chaque année, les fêtes de la Saint Vincent se déroulent dans les rues de Collioure, du 15 au 18 août.
Historiquement, la procession sur mer du 16 août constituait l’événement majeur des fêtes. La première eut lieu le 16 août 1701, afin de célébrer l’arrivée dans la ville des reliques de Saint Vincent. Cette célébration eut alors lieu chaque année jusqu’à l’instauration de la loi de séparation de l’Église et de l’État en 1905. Depuis 2001 (à l’occasion du tricentenaire des fêtes), la procession sur mer a lieu à nouveau ; un feu d’artifice est tiré à l’occasion.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 26 juin 2018
par  gs

Le saint Roch de Collioure

Le saint Roch de Collioure en l’église Notre-Dame des Anges

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois