Saint-Pons Ubaye

Saint-Pons est située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Toponymie
Attesté dès le XIIIe siècle sous la forme Sanctus Petrus de Drollia ou Drolhe, puis au XIVe siècle (1351) sous la forme ecclesia Sancti Poncii, « Pontius » en occitan puis francisé en Saint-Pons.
Pendant la Révolution Saint-Pons s’est appelé « Jolival » et en 1793 « Bourdoux ci devant Saint-Pons » et prendra son appellation actuelle en 1801.

La tradition indique que Saint-Pons est le plus vieux village de la vallée de l’Ubaye avec Faucon de Barcelonnette (à l’est). Ces deux villages rivaux (Drolhe et Faucon) s’entendront pour passer un accord avec Raimont Béranger V pour construire une ville du nom de Barcelonnette, située contre ledit lieu de Faucon et celui de Drolhe en 1231.

Eglise Saint-Pons

L’église a été construite sur l’emplacement d’un couvent bénédictin du VIe siècle. Au XVe siècle, sous l’impulsion de l’Evêque d’Embrun, l’église est restaurée.


Eglise Saint-Pons : Le chevet et l’essentiel des murs de la nef et du clocher datent du 15e siècle. (Une première église existait-elle dès le 13e ? C’est probable.) La nef, au 17e, a été revoûtée, les parties hautes du clocher reconstruites. L’édifice est néanmoins exemplaire de l’art roman tardif durancien : église orientée, petite baie axiale au chevet, arcatures lombardes habillant les murs du chevet, clocher-tour carré aux belles proportions, haut percé de triples baies, couronné d’une flèche octogonale… Le portail ouest (13e ou 16e ?) et le portail sud (15e) creusent les façades de leurs voussures emboîtées. L’iconographie du portail sud est remarquable, recourant aux figures sculptées (au milieu du linteau un Christ de douleur) et à l’écriture. Au tympan, une fresque du 15e siècle.
A l’intérieur, La Cène (1632) de Johannès Maria d’Avignon, une chaire sculptée de 1699. (In fiche signalétique de l’église)

Façade ouest

Le portail est orné de trois voussures et deux tores, reposant sur des colonnettes, aux chapiteaux sculptés de figures naïves.

Façade sud

La nativité et l’adoration des rois Mages et des bergers
Fresque datée de 1500


A noter qu’il s’agit d’un des seuls tympans peints encore visibles dans son ensemble dans les Alpes françaises.
Sur le frontispice, l’image du Christ en majesté entouré de ses douze apôtres et une inscription en caractères gothiques.

Les apôtres avec leurs symboles
La voûte est construite en tuf
Les arceaux aux bases sculptés (de têtes humaines et d’animaux)
A gauche saint Pons evêque

Les fresques


Les liens italo-français
Dans l’église un arbre généalogique rappelle les liens étroits entre la ville de Bra à quelques kilomètres de Cuneo en Italie et Saint-Pons. Le Puy, hameau de Saint-Pons qui n’existe plus aujourd’hui est le berceau de Saint-Joseph Benoît Cottolengo, le saint italien appelé le Saint-Vincent de Paul de l’Italie auquel les piémontais sont très attachés.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 14 août 2020
par  gs

Le saint Roch de Saint-Pons (Alpes de Haute Provence)

Le saint Roch de Saint-Pons en l’église Saint-Pons Saint Roch ; Saint Sébastien ; Saint Jacques le Majeur
Dénomination de l’objet : Tableau
Titre courant : Tableau : saint Sébastien entre saint Roch et un autre saint
Localisation : Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; (…)

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Cournon d’Auvergne

dimanche 7 juin

Météo Cournon-d’Auvergne Météo aujourd’hui Cournon-d’Auvergne