Roquebrun

Roquebrun est située dans le département de l’Hérault en région Occitanie.
Difficile de dire si c’est son micro-climat ou son histoire qui rend le village de Roquebrun si unique.
La terre est très riche en schiste. Ce minéral a deux vertus : il retient l’eau et emmagasine la chaleur pour la restituer lentement. D’ailleurs, les vignerons du coin avouent qu’ici, le raisin mûrit même la nuit.
Le climat exceptionnel de Roquebrun permet aux jardins méditerranéens de se développer. Orangers, citronniers, et autres arbres à agrumes fournissent de beaux fruits en plein cœur de l’hiver, tandis que les mimosas de Roquebrun égayent les paysages héraultais en février. Il ne faut donc pas s’étonner que les hommes aient été attirés par l’endroit depuis des milliers d’années. Bergers troglodytes, légionnaires romains, rois carolingiens, seigneurs cathares, tous ont goûté le même soleil dont jouit Roquebrun aujourd’hui encore.
Un soleil qui baigne les toits du village et qui perce parfois jusqu’au fond des ruelles étroites, dont les noms résument à eux seuls la vie séculaire de ses habitants.
Au fil de ces rues, le vieux village ne se visite pas, il se découvre. Les maisons enchevêtrées dévoilent leurs secrets mètre après mètre. Parfois, entre deux bâtisses, le paysage se dévoile (rendez vous près de l’église Saint André (1156) où l’on peut profiter d’un beau panorama).
Et l’on peut admirer le vignoble, l’Orb et le pont qui l’enjambe depuis 1870. La légende dit que les ouvriers ont dansé quatre jours et quatre nuits après avoir achevé l’édifice. Une tradition de fête qui perdure, puisque les Roquebrunais se rassemblent une vingtaine de fois dans l’année, à l’occasion de fêtes et de festivals consacrés notamment au mimosa (2eme dimanche de février) et aux vins du pays (AOC Saint Chinian Roquebrun).
Parmi les plus beaux panoramas sur le village, profitez du magnifique point de vue depuis la route de Laurenque mais aussi, depuis le col de Vernède en direction de Cessenon à quelques mètres à la sortie dans une montée sur la gauche.

Patrimoine religieux

Eglise Saint-André

Le lieu-dit de Baraussan, dont le suffixe indique la présence d’une villa romaine, témoignage corroboré par l’existence de dolia et la découverte de poteries sigillées, se trouve non loin d’une voie antique.
La chapelle est mentionnée en 940 « ecclesia Sancti Pontii de Baraussan » lors de la donation que fit Rodoald, évêque de Béziers, en faveur de l’abbaye bénédictine de Saint-Pons de Thomières. Placé sous le patronage de saint Poncian, ce petit édifice fort simple comprend une nef rectangulaire prolongée par un chœur dont l’axe est légèrement en devers par rapport à celui de la nef. Le mur sud est percé d’une fenêtre ébrasée en plein cintre. Le chœur est séparé de la nef par un arc en plein cintre, forme architecturale qui se retrouve dans le voûtement. Les murs épais d’un mètre sont en moellons de pierre. Le mur gouttereau nord est aveugle, alors qu’au sud il est percé de deux baies étroites fortement ébrasées à l’extérieur et à l’intérieur, et sans doute remaniées. Le mur ouest est percé d’un oculus au-dessus de la porte d’entrée, elle-même surmontée d’un arc en demi-cercle. De gros talus épaulent les murs à l’extérieur au niveau du sol.
Tout l’édifice est couvert de lauzes. L’état de la maçonnerie et de la couverture envahie par une abondante végétation de lierre est alarmant. Afin de permettre la réfection d’une partie de la toiture affaissée en son centre, la Sauvegarde de l’Art Français a attribué une somme de 80.000 F à la commune de Roquebrun en 1990.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 5 septembre 2020
par  gs

Les saints Roch de Roquebrun (Hérault)

Les saints Roch de Roquebrun en l’église Saint-André

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Cournon d’Auvergne

dimanche 7 juin 2020

Météo Cournon-d’Auvergne Météo aujourd’hui Cournon-d’Auvergne