Fouju

Fouju, du latin Fagus désignant un lieu planté de hêtres.
Fouju est un petit village français, situé dans le département de Seine et Marne, en Brie de Nangis, en région Ile de France. Fouju est proche du parc régional du Gâtinais français.

L’église Sainte-Marie Madeleine

Construite vers 1230, l’église était une dépendance de la paroisse de Champeaux, desservie par les chanoines. En 1242, Guillaume d’Auvergne, évêque de Paris en fait une paroisse dépendante du Chapitre.
Fouju est alors l’une des 7 paroisses du doyenneté de Champeaux jusqu’en 1790.
Le bâtiment rectangulaire et un seul vaisseau sans transept ni bas-côtés. Elle a probablement été remanié au 16ème siècle car sur les piliers de chaque côté du chœur figure la date de 1587.

Le clocher quadrangulaire a été diminué, après l’incendie de 1810, de 5 mètres. Sa cloche date de 1614 fondue par Christophe Chadon.

Intérieur

  • La nef

    La nef est voûté d’ogives en pierre avec des clés de voûte sculptés : blason, feuillages, bustes. Les voûtes retombent sur des culs-de-lampe ornés de têtes de monstres sculptées..

  • Retable et maître-autel : 17ème - 18ème siècle

    L’autel est surmonté d’un tabernacle et d’un tableau sur toile peinte. Un fronton surplombe l’ensemble.

  • Le tabernacle en bois sculpté et doré comporte les représentations de la Visitation, sur son côté gauche, et de l’Annonciation sur son côté droit.
  • Tableau : Le Christ ressuscité

    Le tableau du 17ème siècle, représente le Christ Ressuscité apparaissant à Marie Madeleine, qui se prosterne à ses pieds. Le Christ lui dit : « Ne me touche pas », d’où l’appellation latine de cette scène du Nouveau Testament : « Noli me tangere ».

  • Fronton

    Dans le fronton, au centre, la représentation sculptée du Père Éternel, la main droite bénissant tandis que la main gauche repose sur un globe. De chaque côté, des têtes d’anges tournée vers lui l’entourent.

  • Tableau : l’Annonciation - 17ème siècle

    Cette œuvre du 17ème siècle (L. 182 cm, H. 163 cm) représente la scène de l’Annonciation : l’archange Gabriel vient révéler à Marie sa maternité divine. Le geste de Marie exprime cette acceptation.

  • Le calvaire - 16ème siècle (H. 200 cm)
    Repris probablement de sa place d’origine, les pièces du calvaire sont remontés sur le bas-côté gauche de la nef, en hauteur.

    Au centre, le Christ en croix entouré des représentations de Saint Jean et de la Vierge. Cette scène de la Passion évoque une des dernières paroles du Christ en croix : « femme, voici ton fils, Fils, voici ta mère ».

  • Scènes du Chemin de croix

La ferme de La Salle

La ferme de La Salle à Grandpuits en Seine et Marne. Nous sommes à quelques kilomètres de Fouju.
L’origine de Grandpuits est inconnue mais en 1185 le lieu se nomme Leprosi de Grandi Puteo indiquant une léproserie.
Au Moyen Age, le seigneur dominant est Guillaume de Grandpuits et la terre de Brie appartient au comté de Champagne. La Brie est le grenier céréalier de Paris, une géographie favorable, des sols fertiles, de l’eau facilement disponible et des voies de communication avec la capitale.
Les seigneurs y résident construisant châteaux et fermes.

Imposante ferme fortifiée constituée d’un vaste quadrilatère clos de muraille, protégée par quatre tourelles et entourée d’un grand fossé. Le grand portail porte encore les traces d’un pont-levis.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 18 octobre 2012
par  gs

Le Saint Roch de Fouju

Tableau de Saint Roch et Saint Sébastien en l’église Sainte Marie Madeleine de Fouju
La toile du 17° siècle (L. 178 cm, H. 165 cm) représente les deux saints dans l’iconographie traditionnelle.
A gauche, Saint Roch en tenue de pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle, le bubon à la jambe, son chien (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois