Andrezel

Andrezel, anciennement dénommée « Andezel » ou « Andesellum ».

Andrezel est un petit village français, situé dans le département de Seine et Marne, et l’arrondissement de Melun dont l’histoire remonte au 12ème siècle par l’invocation du seigneur Albert d’Avolt.

La lignée des Andrezel apparaît en 1192 avec Aubert d’Andrezel qui fonda en ces lieux une chapelle Saint-Eloy sur autorisation de l’évêque de Paris, Guillaume d’Auvergne.

En 1536, Jean d’Andrezel, fils d’Aubert, est chambellan du roi et fait construire la chapelle Saint Jean Baptiste, tandis que le surintendant des finances, Nicolas Fouquet, vicomte de Melun et Vaux jouit de la terre d’Andrezel. Au 17ème siècle la seigneurie d’Andrezel est réunie à celle de Vernouillet par Pierre Longuet puis le marquis d’Andrezel, Jean-Baptiste Picon, ambassadeur à Constantinople l’assèchement des terres autour du village.

L’église Saint Jean Baptiste

La paroisse d’Andrezel était une dépendance de la paroisse de Champeaux, desservie par les chanoines. Andrezel est alors l’une des 7 paroisses du doyenneté de Champeaux jusqu’en 1790.

L’église actuelle, construite dans l’enceinte du château, a été rebâtie sur la chapelle au cours du 18ème siècle.

Intérieur

  • La nef

    La toiture est soutenue par une charpente en carène de bateau.

  • Clés de voûte

    A droite, Saint Jean l’évangéliste

  • Culots de voûte
  • Bancs et balustrades
    Un superbe ensemble de 16 bancs clos de par et d’autre de la nef.

    La balustrade de la tribune en bois sculpté est du 18ème.

  • Retable et tabernacle

    Le retable et le tabernacle du maître-autel sont en bois sculpté et doré du 18ème siècle. Il fut restauré dans les années 1980.
    En partie basse, au centre la colombe au-dessus d’un calice surmontée d’une hostie, entouré de deux anges.
    Au-dessus le retable évoque l’Annonciation. L’ensemble est surmontée d’une croix entourée de deux anges

    Détail du maître-autel

    Au dessus du tabernacle, l’évocation de l’Annonciation, de gauche à droite :
    . La Vierge Marie, à genoux, en prières
    . Un évêque
    . Le Christ Jésus en bon pasteur, portant la brebis perdue
    . Un évêque
    . L’ange Gabriel saluant la Vierge Marie.

  • Les vitraux

    Les vitraux datent du 19ème siècle et produits par les ateliers Stelzl, maître verrier à Nancy. Ce sont les ateliers Millet de Chartrettes qui les ont restaurés en 1995.

    A gauche, Sainte Catherine d’Alexandrie
    A droite, Saint Jean Baptiste

    A gauche, Saint Joseph
    A droite, Saint Fiacre

  • La chapelle Saint Roch

    Dans la chapelle ouverte, un retable et la statue en bois polychrome de Saint Roch. A droite un vitrail Saint Roch et au-dessous un reliquaire contenant des reliques de Saint Roch

  • Fonts baptismaux, tombeau du maître-autel
    A gauche, les fonds baptismaux en pierre décorée de godrons.
    A droite, panneau du tombeau du maître-autel sur lequel est gravé le tétragramme
    Le tétragramme, ou nom de Dieu, apparaît sous la forme de quatre lettres, ou Tétragramme. Cette graphie en hébreu est transcrite en français par YHWH ou JHVH.
  • Plaques funéraires

    Inscription dans une plaque de marbre en forme de cœur :
    Ici repose les cœurs de Mess Jacques de viole chevalier seigneur Daigremont et d’Andresel……Me Seraphin de viole conseiller et aumonier du roy….

    A gauche, épitaphe de Mathurin Dablin, curé d’Andrezel, mort en 1639.

  • Dalle funéraire

Une terre agricole

L’exploitation betteravière est très importante en Seine et Marne et la récolte se poursuit durant trois mois d’octobre à décembre. Le rendement est de 15 tonnes de sucre à l’hectare.

La date d’arrachage tient compte d’une part du passage de la grue qui charge les betteraves sur les camions et du planning établi par la sucrerie, usine de transformation (deux sucreries en Seine et Marne : Souppes-sur-Loing et Nangis).

Durant cette période c’est une noria de camions qui sillonne les départementales de la région et qui fait l’objet d’un arrêté préfectoral.

La ferme de Mainpicien

Simon de Brion, né dans les années 1210, devenu le pape Martin IV de 1281 à sa mort en 1285 est né sur l’actuel territoire de la commune d’Andrezel, à la ferme de Mainpincien.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 21 octobre 2012
par  gs

Les Saints Roch d’Andrezel

Les Saints Roch d’Andrezel en l’église Saint Jean Baptiste La châsse des reliquesDétails de la châsse

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois