Corbreuse

Corbreuse est une commune française située à quarante-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l’Essonne en région Ile de France à l’extrémité du plateau de la plaine de Beauce.

L’essor de Corbreuse débute avec une donation royal quand en 1116, Louis VI le Gros attribue les terres de Corbreuse au Chapitre Notre-Dame de Paris. Les pauvres de Corbreuse ont alors le droit de déboiser la forêt de l’Ouye pour construire leurs maisons et l’autorisation de cultiver.
Un village plus ancien, Allery qui n’existe plus, aurait précédé Corbreuse.

Toponymie
On trouve Corberosa au 12ème siècle puis, Corborosa et Curberosa au 13ème siècle.
En 1793, prend son nom actuel de Corbreuse mais en 1801 on l’écrivait Corbeuse.
Corbreuse, du latin corbus (corbeau) pourrait signifier « repère de corbeau » avec le suffixe –arosa.
Corberosa au 12ème siècle : particulièrement fréquentée par les corbeaux.

L’église Notre-Dame de l’Assomption

Avec l’implantation de Corbreuse, on commença la construction de l’église entre le 12ème siècle et le 13ème siècle (le clocher ajouré de baies géminées).
Dévastée au cours de la guerre de Cent Ans puis de la guerre de la Fronde, l’église fut inlassablement reconstruite
Au 15ème siècle une seconde nef sur édifiée et son toit en pavillon, à épis, date du 19ème siècle.
L’église construite selon un plan longitudinal orienté est composée de deux vaisseaux à cinq travées et se termine par un chevet plat.

La façade à pignon flanquée de 2 contreforts est ornée d’un portail légèrement saillant composé par des voussures et des colonnettes fines aux chapiteaux au motif floral.
La tour-clocher à trois niveaux accole le mur sud au niveau de la troisième travée et les murs latéraux alternent des contreforts et des baies en arc brisé
Le chevet est aveugle, épaulé par deux contreforts.
L’édifice est recouvert d’une toiture en bâtière.

L’église a la même dédicace que la cathédrale de Paris. Saint Roch qui a délivré Corbreuse de la peste y est vénéré.

  • Nef

La nef est à un seul niveau composé de deux vaisseaux séparés par une arcade en arc brisé portée par des piliers. Ils sont couverts par des voûtes d’ogives quadripartites.

  • Retable

Retable à colonnes corinthiennes surmontées de pots à feu, et situées de chaque côté de la niche.
18èmesiècle

Autel et retable en bois peint

Retable : présentant six colonnes reposant sur six piliers : deux colonnes à fût cylindrique cannelé, accolées à deux pilastres cannelés, avec chapiteaux corinthiens ; entablement sculpté d’un décor de coquilles ; fronton à l’antique encadré de volutes et panneaux moulurés (pilastres et guirlandes florales sculptés), avec pots à feux ; panneau central du fronton en bois peint façon faux marbre.

    • Tableau Assomption de la Vierge
      L’Assomption de la Vierge
    • Statues du retable

      A gauche, Saint Germain et à droite Saint Sébastien encadre la peinture représentant l’Assomption de la Vierge.

  • Autel de la Vierge

Disposé à gauche du chœur, l’autel de la Vierge est surmonté d’un retable encadré de deux colonnes corinthiennes. La Vierge à l’Enfant est logée dans une niche dont l’arc est porté par deux colonnes torsadées au décor de feuilles. Deux autres colonnes corinthiennes ornent le tabernacle.
L’autel peint en bleu et blanc date du 1er quart du 16ème siècle, Bois, h=89.

  • Dos de banc d’œuvre

    Boiserie ornée de deux colonnes corinthiennes avec rinceaux en têtes, et un motif identique au fronton.
    1er quart du 17ème siècle, fragment, h = 235 ; la = 145

  • Christ en croix

    Bois taillé, peint, polychrome, 15ème siècle.

  • Jeanne d’Arc
  • Encensoir
  • Le mouton de la cloche primitive

L’ancienne cloche (fêlée) de l’église, nommé Marie qui avait été bénie en 1737 fut remplacée le 15 janvier 1933 par une nouvelle cloche baptisée Irène, Mauricette, Paulette.
Dans l’église, le mouton qui supportait la cloche Marie

  • Chapiteaux

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 10 juillet 2016
par  gs

Les Saints Roch de Corbreuse

Les Saints Roch de Corbreuse en l’église Notre-Dame de l’Assomption
Le vitrail a été réalisé en 1901 en remplacement d’un vitrail d’origine du 13ème siècle.
technique : tissu ; broderie
désignation : bannière de procession de saint Roch
localisation : Ile de France ; Essonne ; Corbreuse
édifice (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois