Grenade

PNG - 38.2 ko






Quelques vues de Grenade l’Andalouse


Grenade
Grenade, ville célèbre jusqu’à en devenir un mythe, est le résultat des civilisations occidentale et orientale qui trouvèrent en elle un point de rencontre privilégié. Capitale de l’ancien royaume nazari, au pied de la Sierra Nevada, à la limite de la Vega de Grenade, traversée par le fleuve Genil et le fleuve Darro, ce dernier séparant les collines de l’Alhambra et de l’Albayzin, qui se rejoignent au sud. La vielle ville garde une ambiance urbaine avec des coins pittoresques, dominée par l’Alhambra avec laquelle elle a noué des liens qui dépassent le seul aspect visuel.
(In plaquette de l’OT, Séville, 2016)

Vues de Grenade

Grenade depuis une tour du Palais Nasride

Grenade se compose de 4 vieilles villes historiques formant aujourd’hui autant de quartiers : Albayzin, d’origine musulmane ; Realejo-San Matias, d’origine juive ; Sacromonte, d’origine gitane ; Centro Sagrario d’origine chrétienne.

L’Alhambra

Les vues de l’Alhabra sont prises depuis le Mirador San Nicolas dans le quartier Albaicin.

La tour de Comares

La Tour de Comares (Torre de Comares en castillan) est la plus grande des tours de l’Alhambra. Elle mesure de 45 mètres de haut et fait partie des nombreuses tours de défense qui ceinturent l’enceinte de l’Alhambra.
La tour tire son nom des vitraux qui illuminent la grande salle à l’intérieur de la tour, appelés « comarías ».

L’Alhambra (en arabe, Al-Ḥamrā, « la rouge ») est une citée palatine. Il s’agit d’un riche complexe de palais et de forteresses (Alcázar) où logeaient les monarques et la cour nasride de Grenade. C’est un des monuments majeurs de l’architecture islamique et l’acropole médiévale la plus majestueuse du monde méditerranéen. Elle est composée de quatre parties : l’Alcazaba, les palais nasrides, le generalife et ses jardins et le palais de Charles Quint.

L’Alhambra est avec la Grande Mosquée de Cordoue le plus prestigieux témoin de la présence musulmane en Espagne du 8ème au 15ème siècles.


L’Alhambra ! l’Alhambra ! Palais que les génies
Ont doré comme un rêve et rempli d’harmonies.
Forteresse aux créneaux festonnés et croulants
Où l’on entend la nuit de magiques syllabes,
Quand la lune, à travers les mille arceaux arabes,
Sème les murs de trèfles blancs.
(Victor Hugo, Extrait des « Orientales » XXXI (Grenade) du Livre III)

Salle des Ambassadeurs
Patio de los Leones, édifié par Mohamed V au 14ème siècle

Patrimoine mondial
En 2011, l’Alhambra est devenue le monument le plus visité d’Espagne, en enregistrant le chiffre historique de 2 310 764 visiteurs !
(In Wikipédia).

En 1492, après la prise de Grenade par les Rois Catholiques, l’Alhambra devient le palais royal. Le comte de Tendilla, de la famille Mendoza, en fut le premier gouverneur chrétien.

Jardin du Generalife

Pour les musulmans le jardin apparaît comme une fondation pieuse, tel que décrit dans le Coran.

Salle du Mexuar

Construite à l’époque nasride, sous le sultan Ismaïl Ier (1314-1325), elle servit notamment de siège au tribunal royal. La salle a fait l’objet d’aménagements sous Mohammed V et après la reconquête, elle fut transformée en chapelle chrétienne au 16ème siècle.

Palais de Charles Quint (Charles Ier d’Espagne)

Corral del Carbon

Il s’agit d’un ancien caravansérail. Il date de la première moitié du 14ème siècle et il est le seul édifice à vocation commerciale qui ait survécu en Espagne.
A la suite de la conquête, le caravansérail servit d’entrepôt de charbon puis descène sde théâtre et même d’immeuble d’habitation.

Rue typique

Bar à Tapas

Les tapas sont de petits amuse-gueules d’origine espagnole composées de différents ingrédients. On en consomme habituellement plusieurs en même temps au cours du repas. Elles font partie de la culture culinaire d’Espagne.

Le jambon ibérique (aussi appelé abusivement pata negra), (en espagnol jamón ibérico, est un jambon cru traditionnel. Obtenu à partir de porcs de race ibérique, de couleur très foncée, Il tient un rôle prépondérant dans la gastronomie du pays.

L’entrée de la chapelle Royale

La chapelle royale de Grenade (Capilla Real) est un mausolée situé au niveau du portail sud du transept de la Cathédrale de l’Incarnation de Grenade.
On y trouve deux doubles sarcophages qui ne sont que des cénotaphes car les cercueils de plomb contenant les restes des rois catholiques se trouvent dans une crypte située juste sous la chapelle.


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois