Berneuil

Eglise Saint Cessateur

En 1433, c’était une cure de l’archiprêtré de Saint-Junien, qui fut unie au chapitre du Dorat en 1462. L’abbé Guillaume Barthon en prit possession le 3 août 1489. Saint Cessateur, évêque de Limoges, en était et en est encore le patron.

Portail sud
Autel païen

Devant la grande porte de l’église, à gauche, cette pierre taillée, en forme de siège dont les bras sont aussi élevés que le dossier, en granit du pays de 60 cm de côté sur une base de 80 cm². Orné de 4 personnages en ronde-bosse (Une ronde-bosse qualifie un élément sculpté dont on peut faire le tour, à la différence du bas-reliefou du haut-relief (pour exemple : la Vénus de Milo) reproduit semble-t-il des deux côtés, il représente deux hommes tenant le bras droit élevé à la hauteur de la tête. Œuvre probablement de l’époque gallo-romaine.


technique : sculpture
localisation : Limousin ; Creuse ; Berneuil
edifice de conservation : église paroissiale Saint Cessateur
matériaux : granite : taillé
description : L’autel de section carrée est en granite rose. Il comporte, à la base, une plate-forme, sur laquelle il s’élève en adoptant la forme d’un cube. Les faces latérales sont sculptées en bas-relief, tandis que la partie antérieure est évidée (la section, à ce niveau là, est en forme de U).
dimensions : h = 66 ; l = 80 ; la = 70
iconographie : pilier ; dieu gréco romain (Mars myth., Apollon : ?, Mercure : ?) ; déesse gréco romaine (Minerve, Vénus)
précision état : Relief érodé, plate-forme lacunaire.
siècle : Gallo-romain
Historique : La provenance de cet autel gallo-romain est totalement inconnue.
date protection : 1980/04/15 : classé au titre objet
statut juridique : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1998
référence : PM87000039
(In www.patrimoine-de-france.org)

Intérieur

Bustes reliquaires

A gauche, Saint Eutrope (17ème).


technique : sculpture
désignation : buste-reliquaire : saint Eutrope
localisation : Limousin ; Creuse ; Berneuil
edifice de conservation : église paroissiale Saint Cessateur
dénomination : buste-reliquaire
matériaux : bois : taillé, peint, faux bois
structure : revers ébauché
description : Il ne reste aucune trace de reliquaire.
dimensions : h = 45,5 ; la = 37,5 (largeur à la base)
iconographie : saint Eutrope : en buste (évêque)
commentaire iconographique : Le saint, au visage très juvénile, est coiffé d’une mitre ornée de pierreries et porte, sur un surplis coulissé au col, une chape fermée par une agrafe en forme de fleur à trois pétales, d’où pend une petite croix simple.
état : manque ; repeint
précision état : Il manque la partie reliquaire. Traces de vermoulure au revers. Comme beaucoup d’oeuvres de Berneuil, ce buste a probablement été repeint faux bois récemment (la polychromie plus ancienne a t-elle été décapée ou seulement recouverte ?).
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 17e siècle
Historique : Buste-reliquaire de saint Eutrope du 17e siècle, malheureusement récemment repeint faux bois. Il ne reste aucune trace du reliquaire, qui pouvait se trouver dans un socle disparu.
protection MH : 1977/04/25 : inscrit au titre objet.
date protection : 1980/04/15 : Inscrit au titre objet. Arrêté : saint Eutrope, buste-reliquaire bois peint.
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) : Marion Catherine
copyright : © Monuments historiques, 2001
date versement : 2006/06/26
référence : PM87000786
(In www.patrimoine-de-france.org)

A droite, jeune saint imberbe (17ème).


technique : sculpture
désignation : buste-reliquaire : jeune saint imberbe
localisation : Limousin ; Creuse ; Berneuil
edifice de conservation : église paroissiale Saint Cessateur
dénomination : buste-reliquaire
matériaux : bois : taillé, peint, faux bois
structure : revers sculpté
description : Logette à relique circulaire ouverte au centre de la poitrine.
dimensions : h = 33,5 ; la = 33,5 (largeur à la base)
iconographie : saint (jeune homme, en buste)
commentaire iconographique : Tête d’homme jeune à l’expression assez brutale, imberbe, portant des cheveux ondulés retombant sur les épaules et vêtu d’une ample tunique à l’encolure dégageant bien le cou.
état : repeint
précision état : Repeint en faux bois récemment.
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 17e siècle
Historique : Buste-reliquaire d’un jeune saint non identifié, du 17e siècle.
protection MH : 1977/04/25 : inscrit au titre objet. Arrêté : buste-reliquaire, bois peint.
date protection : 1980/04/15 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) : Marion Catherine
copyright : © Monuments historiques, 2001
date versement : 2006/06/26
référence : PM87000787
(In www.patrimoine-de-france.org)
<

/p>

Autel, antependium et éléments de retable (autel nord de la nef). 17ème siècle.
Sur l’autel repose la châsse de Saint Cessateur (entre 14ème et 15ème siècles).

Autel de la chapelle sud : retable (17ème)
A gauche, Vierge.
Au centre, Sainte madeleine.
A droite, Saint Jean.

Autel, tabernacle à ailes, retable, statue : Vierge à l’enfant (autel du croisillon nord). 17ème siècle.
Chapelle de la Vierge (anciennement chapelle des vicomtes de Saint Georges). Jean de Saint Georges fonda ici une vicairie le 11 août 1653.

A gauche, Saint Sébastien. statue en bois du 17ème siècle, revêtue d’une polychromie sulpicienne.
Au centre, statue d’apôtre en calcaire du 16ème siècle qui réutilise le socle d’un saint Antoine, ou a été confondue avec ce saint.
Le personnage masculin, en pied, cheveux et barbe longs et bouclés, de couleur grise, est drapé dans un vaste manteau. De sa main droite il bénit, de sa main gauche il tient un livre ouvert contre sa poitrine (in patrimoine-de-france.org).

Pays de Pierre à légendes

Un des 87 mégalithes recensés en Haute-Vienne

La pierre levée de la Betoulle


Pierre levée, non occitan des monuments funéraires mégalithiques (c’est-à-dire en pierres de grandes dimensions) de l’époque néolithique. ils jalonnaient les voies de grande circulation.
C’est à partir du 19ème siècle qu’ils ont pris le nom de dolmen, issu du breton.

Le monument est constitué de six piliers et d’une dalle de couverture.
La dalle de couverture mesure : L. 3,60 m ; l. 3,40 m.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 1er mai 2012
par  gs

Le Saint Roch de Berneuil

Le Saint Roch de Berneuil en l’église Saint Cessateur
P
technique : sculpture
localisation : Limousin ; Haute-Vienne ; Berneuil
edifice de conservation : église paroissiale Saint-Cessateur
matériaux : bois : taillé, peint, polychrome
description : La statue comporte une base de forme (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois