Estouy

Estouy est située dans le département du Loiret, en région Centre-Val de Loire.

Toponymie
Du bas latin Astulfiacus. Du germanique Astulfus ; suffixe -acus pour Astulfiacus décliné en Estouvy puis Estouy.
Estouy est mentionné Stoicus au XIe siècle (De Ministerio Arnulfi, Pouillé de Sens) ; De Stulviaco en 1080 (Actes de Philippe Ier) ; Parrochia de Stoviaco vers 1160 (Chartes de Néronville) ; De Estoviaco et In parrochia de Atoui en 1234 (Cartulaire de Notre-Dame d’Étampes) ; Estouy en 1740 et au XVIIIe siècle sur la Carte de Cassini.

Eglise Saint-Martin

L’église est sous le vocable vocable Saint-Matin et Saint-Grégoire de Nicopolis (ermite originaire d’Arménie qui a vécu reclus dans une grotte située à Bondaroy).

Place aux marronniers, l’église du XIIe siècle, de style roman et ogival, présente une imposante masse avec une vaste nef et un puissant clocher épaulés de contreforts.

La tour-clocher

Le toit du clocher est en bâtière typique de la Beauce.

La nef d’une seule travée. Probablement ajourée au XVe siècle. Le chœur est composé de deux travées abritant les chapelles latérales.
La chapelle côté nord dédiée aujourd’hui à saint Roch était la chapelle seigneuriale des Drouin de Bouville.
A l’opposé la chapelle est dédiée à la Sainte Vierge

Retable du chœur

A gauche, saint Martin (Terre cuite)
Au centre, Sacré Cœur de Jésus (Terre cuite)
A droite Saint-Grégoire de Nicopolis (Terre cuite)

Chapelle Saint-Roch


Saints protecteurs
Des villes du canton comme Nangeville et Ramoulu, cherchent à se prémunir des épidémies de la peste en se plaçant sois la protection de sainte Julienne.

Education de la Vierge : XIXe ; Vierge à l’enfant, dite des Prémices : XIV ou XVe
(Vierge assise et couronnée, tenant dans la main une grappe de raisin. L’Enfant est debout sur sa cuisse, il tient un oiseau dans la main gauche et joue avec le pan du voile de la Vierge de la main droite.)

Le fragment de cette dalle funéraire du XVe siècle, masque l’ancienne porte des morts.

Plaque funéraire d’Elisabeth Hubert

Elisabeth Hubert, femme de Florisel Droin, seigneur de Bouville.


Epitaphe
Cy gist Dame Elisabeth Hubert vivante femme de Maitre Florisel de Droin chevalier seigneur de Bouville gentilhomme ordinaire de la chambre de son altesse royale monseigneur le Duc d’Orléans lieutenant Colonel du régiment de saint Luc capitaine lieutenant des gendarmes de Monseigneur le duc de Valois gouverneur de la ville de Pithiviers laquelle est décédée le XXIX novembre M VI XLIII Pries Dieu quelle repose en paix Amen.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 5 avril 2019
par  gs

Les saints Roch d’Estouy

Les saints Roch d’Estouy en l’église Saint-Martin
catégorie : sculpture
désignation : groupe sculpté : saint Roch
localisation : Centre ; Loiret ; Estouy
édifice : église
dénomination : groupe sculpté
matériaux : bois : polychrome
dimensions : h = 100
iconographie : saint Roch
siècle : 17e siècle (…)

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Météo Vertaizon

dimanche 9 décembre 2018

Météo Vertaizon Vertaizon France climat