Moissy-Cramayel

Moissy-Cramayel se situe en Seine et Marne et appartient à l’ensemble des 10 communes qui constituent la ville nouvelle de Sénart créée en 1973.
Son étymologie viendrait de Messis (moisson) ou Messere (faire la moisson) et s’appelait Moissy-l’Evesque car elle appartenait aux Evêques de Paris. Vendue au comte de Cramayel en 1643, la ville a alors pris le nom de Moissy-Cramayel.

Eglise Notre-Dame de l’Assomption

Le clocher de l’église est à quatre cadrans.


L’église Notre-Dame-de-l’Assomption est construite au XIIe siècle sur une première église du XIe siècle. Endommagée par les guerres de Cent Ans et de Religion, elle est l’objet de nouvelles reconstructions aux XVe et XVIe siècles et la restauration du gros clocher carré coiffé en bâtière est entreprise en 1663. Elle donne lieu à un mémorable procès entre les marguilliers de Moissy, l’archevêque de Paris, le seigneur de Cramayel et Mme de la Papotière, abbesse des Dames-du-Lys. Pendant dix-neuf ans, on débat pour savoir qui « est tenu d’entretenir, réparer ou rebâtir le clocher de la paroisse de Moissy ». Le litige vient de la tradition selon laquelle l’entretien du chœur des églises est à la charge des décimateurs, la nef à la charge des habitants puisqu’ils s’y assemblent, et le clocher sujet à discussion. La nomination de la cure appartient de plein droit à l’évêque de Paris et la paroisse est le siège de l’un des doyens ruraux. L’église de Moissy est exemptée de la visite de l’archidiacre, l’évêque se l’étant réservée comme une terre particulièrement attachée à sa crosse. La partie la plus ancienne de l’église est la chapelle de la Vierge, à gauche du chœur, qui remonte sans doute au XIIe siècle. La statue en bois doré qui en surmonte l’autel est du XVIe siècle (Cl. M. H.1908). Au-dessus du maître-autel Louis XIII, un retable à colonnes grecques encadre une toile représentant l’Assomption. De chaque côté de l’autel figurent deux statues de bois : saint Roch, invoqué en cas d’épidémie de peste, et sainte Barbe, patronne des artificiers, des artilleurs, des pompiers et des mineurs. On trouve dans l’église une fondation faite en 1647 par M. Trouvant, archidiacre d’Azenay au diocèse de Luçon, ci-devant curé de Moissy. Le cimetière autour de l’église ne répondant plus aux besoins de la population, il est transféré vers le quartier des Gréés vers 1869.
(In www.fr.topic-topos.com)
Chapelle de la Vierge

technique : Sculpture
désignation : statue : Vierge à l’Enfant
localisation : Ile-de-France ; Seine-et-Marne ; Moissy-Cramayel
édifice : église
matériaux : bois : peint, doré
dimensions : 114 h
iconographie : Vierge à l’Enfant
siècle : 16e siècle
protection MH : 1905/12/05 : classé au titre objet
propriété : propriété privée
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1994
date versement : 1994/02/02
Référence : PM77001143
(In www.patrimoine-de-france.org)

A gauche, Saint Roch
A droite, Sainte Barbe


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 8 juin 2014
par  gs

Le Saint Roch de Moissy-Cramayel

Le Saint Roch de Moissy-Cramayel en l’église Notre-Dame de l’Assomption

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois