Saint Menoux

Petit village de l’Allier, situé dans la région Auvergne, Saint-Menoux fait partie du canton de Souvigny. Elle est située à 16 kilomètres de Moulins.

Ancienne église abbatiale d’un couvent de Bénédictines fondée avant la fin du 10ème siècle au bourg de Mailly sur Rose sur la tombe d’un Saint évêque : Ménulphe ou Menoux.

Eglise abbatiale Saint Menoux (Roman bourguignon)

  • Clocher carré du 13ème
  • Façade du 11ème

La Débredinoire

Saint Menoux suppose-t-on, est né en Irlande au septième siècle. En grande Bretagne puis en Armorique, jusqu’à Quimper où il séjourne plusieurs années, il fait preuve d’une grande piété, ce qui lui vaut la bienveillance de l’évêque de cette ville qui le fait entrer dans les ordres. L’abbé Ménulphe ou Menoux doit occuper plus tard le siège épiscopal de Quimper. Ayant fait le vœu de visiter le tombeau des apôtres, il séjourne à Rome. C’est au retour de son périple qu’il a traversé le Bourbonnais. Les fatigues du voyage l’épuisent. En parvenant au petit village de Mailly sur Rose, le long de la voie romaine qui passe à Bourbon l’Archambault, il s’y arrête. Il ne cessait de faire le bien, de guérir les malades et de soulager les indigents.


Pour la petite histoire
A l’heure de sa mort qui survient le 12 juillet de l’an 745, l’Evêque Menoux est entouré d’un grand nombre de fidèles parmi lesquels un certain Blaise. Ce dernier, après les funérailles, se rend au cimetière, déterre le cercueil et creuse un trou dedans à hauteur du visage afin de pouvoir passer la tête, et de parler ainsi à celui dont il refuse de croire à la disparition. Les gens du village le considèrent comme fou et crient au sacrilège. Mais le curé de l’époque leur rétorqua : « Laissez Blaise faire ce qu’il veut, les simples d’esprit étant peut-être moins fous que nous ! » Sur les ordres du prêtre on taille alors dans la Pierre une ouverture circulaire et Blaise peut à loisir se recueillir près du bon Menoux C’est alors qu’on s’aperçoit, dans le pays, que l’esprit de Blaise devient sain et qu’il n’est plus un « bredin » ou « berdin » (mot essentiellement bourbonnais).


Comme cette infirmité a toujours existé et existera toujours, les Anciens conduisaient leurs fous et simples d’esprit au tombeau du saint et obtenaient, si on en croit la tradition, guérison.

Face cachée de la légende : le malheureux qui introduit sa tête dans l’orifice afin d’être débarrassé de ses problèmes, peut, s’il entre au mauvais moment, recevoir toute la bêtise et la folie accumulées de ses prédécesseurs…

Après la construction de l’église au 11ème et 12ème siècle, le tombeau du saint est transporté derrière le maître autel.
La cité de Mailly sur Rose, reconnaissante devient Saint Menoux en l’an 1000.

  • Sarcophages

    Découverts récemment en ce lieu, ces deux sarcophages donnent une idée de ce que le pauvre Blaise a voulu faire :

    • Le premier sarcophage est en 3 parties mobiles.
    • Le deuxième présente latéralement une ouverture rectangulaire. Cet orifice permettait de voir le corps du Saint, éventuellement de le toucher ou de passer, sur la relique, un linge qu’on rapportait chez soi où il était vénère avec beaucoup de ferveur.

En fait, Blaise n’était pas aussi fou qu’on aurait voulu le faire croire. Il suivait la coutume.


technique : sculpture
désignation : sarcophage
localisation : Auvergne ; Allier ; Saint-Menoux
édifice : église paroissiale Saint-Menoux
dénomination : sarcophage
matériaux : grès (structure, beige, monolithe) : taillé
structure : corps (trapézoïdal)
description : Sarcophage de type trapézoïdal. Couvercle plat, moulure creuse à la périphérie. Panneaux de tête et de pied évasés.
dimensions : h = 47 ; l = 183 ; pr = 42 (hauteur de la cuve à la tête, longueur de la cuve, profondeur de la cuve à la tête). Epaisseur des parois : 4,5. Hauteur de la cuve aux pieds : 41. Profondeur de la cuve aux pieds : 31. Longueur du couvercle : 185. Largeur du couvercle à la tête : 68. Largeur aux pieds : 37. Hauteur du couvercle : 17 à la tête et 14 aux pieds.
précision état : Couvercle brisé en trois morceaux.
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 2e moitié 6e siècle
historique : Le sarcophage a été placé à une date inconnue dans le dépôt lapidaire du narthex, mais il s’y trouve au moins depuis 40 ans.
propriété : propriété de la commune
type d’étude : inventaire topographique
nom rédacteur(s) : Bruel Marie-Elisabeth
copyright : © Région Auvergne - Inventaire général
enquête : 2003
date versement : 2009/07/06
référence : IM03000388
(In www.patrimoine-de-france.org)

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 6 juillet 2010
par  gs

Le Saint Roch de Saint Menoux

Le saint Roch de l’église Saint Menoux
technique : sculpture
désignation : statue : saint Roch
localisation : Auvergne ; Allier ; Saint-Menoux
édifice : église paroissiale Saint Menoux
dénomination : statue
matériaux : bois (en plusieurs éléments) : taillé, peint, polychrome, doré à la poudre (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456