Maussane les Alpilles

Située au sud du massif des Alpilles, Maussane les Alpilles est une commune française, située dans le département des Bouches du Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Toponymie
Un texte de 1069 évoque « villa nomine Mamuciana », située « in comitatu Arelatense » (« une villa nommée Mamuciana, dans le voisinage d’Arles »). Du nom d’un propriétaire terrien.
Un texte de 1186 cite « Malmussana » et au début du XIIIe siècle on trouve la forme « Malmisana » et ses dérivés en « villa de Mamuzana » et « Malsana » en 1420.
Pour certains, le nom moderne « Maussane » dérive du provençal mausano (« malsaine »), en référence aux marais qui s’étendaient sur le territoire de la commune jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Le territoire de Maussane était occupé par les gaulois Salyens.
Un des deux aqueducs qui alimentaient en eau la ville d’Arles commence son cours aux rochers d’Entreconque, à Maussane, et rejoint l’aqueduc du nord à Barbegal.
Les fouilles montrent un habitat dispersé autour de nombreuses villae.
Au Moyen Age, la région est soumise aux puissants seigneurs des Baux. Sous la Réforme, les habitants des Alpilles, protestants, se réfugient en Suisse.
Maussane a subi de nombreuses fois les épidémies de peste et notamment celle de 1720-1721 appelée la grande peste.

L’église Sainte-Croix

Maussane dépendait de la paroisse de Paradou jusqu’à la construction de son église financée par Joseph Laugier de Monblan, seigneur de Monblan. L’église est inaugurée le 3 septembre 1754 après 4 années de travaux et consacrée le 27 septembre 1754 par l’archevêque d’Arles.

La façade, de style classique, s’inspire de l’architecture antique : deux pilastres marquent les murs extérieurs des bas-côtés, deux autres, plus hauts, de part et d’autre du portail, délimitent l’espace occupé par la nef. La partie centrale de la façade est couronnée d’un fronton triangulaire.
L’église se compose d’une nef rectangulaire à quatre travées terminée par un chevet plat et coiffée d’une voûte à doubles arêtes.

Pour la petite histoire
Le campanile de l’église n’a pas été achevé durant la phase des travaux car le le seigneur de Monblan souhaitait que les Maussanais en réalisent l’ouvrage pour avoir le sentiment d’avoir travaillé à leur propre église.

Le maître-autel de marbre et les boiseries en noyer du chœur datent de 1854.

Chapelle Saint-Joseph

L’oratoire Saint-Roch

A l’entrée du village, l’oratoire Saint Roch date de 1720-1721 au lendemain de la Grande peste pour remercier Saint Roch d’avoir protégé le village.
Il se compose d’un cippe carré, d’une niche de grande taille avec son ouverture en plein cintre. La statue de Saint Roch de facture moderne est protégée par de lourds barreaux. Le toit a une corniche avec un dôme surmonté d’une croix.

Sur le devant de l’oratoire coule une fontaine, dite « fontaine des Fièvres », réputée miraculeuse.
Actuellement, l’exploitation des olives est la spécialité de la commune et le village compte sept moulins à huile, dont le plus ancien, celui de Manville, remonte approximativement au XVIe siècle.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 11 avril 2017
par  gs

Les saints Roch de Maussane les Alpilles

Le saint Roch de l’oratoire Saint-RochLe saint Roch de Maussane les Alpilles en l’église Sainte-Croix

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois