Sérignan

Sérignan est une commune française située dans le département de l’Hérault en région Languedoc-Roussillon. Elle s’écrit Serinhan en Occitan

Le château de Sérignan : se dressait au centre du village. On ignore à quelle date il a été construit, mais il est vraisemblable que son édification fut contemporaine de celle des remparts. Il appartenait à la famille des seigneurs de Sérignan et changea plusieurs fois de propriétaires, suivant les aléas des mariages entre grandes lignées
En 1732, un moulin à huile est installé dans l’ancien château dont il ne reste, malheureusement, que peu de traces.

Collégiale Notre Dame de Grâce ou Sainte Marie de Sérignac

(12ème 15ème siècle)

La collégiale relevait de l’abbaye de Saint-Thibéry.
Son clocher, imposante tour de 30 mètres de haut, évoque plus le donjon guerrier que l’édifice religieux.
La forme en croix de l’église constituée par la nef centrale et le transept, serait de style inclino capite, c’est-à-dire reprenant la forme du Christ en croix, la tête penchée sur la droite, créant ainsi un décalage entre l’axe de l’allée centrale et celui du chœur.

Extérieur : beau portail aux voussures romanes.
Intérieur :

La nef centrale ; le chœur et l’abside percée de vitraux


Eglise à trois nefs de cinq travées, sans transept. Le chœur est composé d’une travée droite et d’une abside à sept pans.

  • Vitraux :
    Comme souvent dans les églises, les vitraux de Notre-Dame-de-Grâce sont les éléments qui ont le plus souffert des outrages du temps. Beaucoup ont été remplacés au cours des siècles.
    Ouverte par sept hautes fenêtres à meneaux, l’abside présente un ensemble de vitraux réalisés par les ateliers de Mauvernay et posés en 1879. Chaque vitrail est divisé en deux parties, le haut et la base, représentant des scènes différentes
    La chapelle de l’absidiale droite, dédiée à Saint Pierre, présente un vitrail le faisant apparaître en sa qualité de saint patron des pêcheurs, rappelant que Sérignan était, il y a encore peu de temps, port de pêche.
    L’absidiale de gauche présente deux vitraux de facture récente présentant l’un la Vierge, avec l’inscription Ave Maris Stella (étoile de Mer), sauvegarde des marins du port de Sérignan, l’autre Saint-Roch.
  • Le bénitier est d’origine wisigothe.
  • Dans la décoration du plafond de la nef, les coquilles Saint-Jacques rappellent le passage des pèlerins à Sérignan lors de leur périple vers la Galice.
    (Source : Etude préalable à la restauration de la Collégiale Notre Dame de Grâce de D. Larpin, le livre ’’Sérignan en languedoc, terre méditerranéenne’’)
  • L’orgue

Carriéra de Saint-Roch

Rue Saint-Roch : dans cette rue, qui portait le nom du saint patron de Sérignan, les façades de certaines maisons abritaient dans les niches des statues du saint.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 24 mars 2015
par  gs

Le Saint Roch de Sérignan

Le Saint Roch de Sérignan en la collégiale Notre-Dame de GrâceClic sur le document pour l’ouvrir
Saint Roch, protecteur de Sérignan est également représenté sur un vitrail de la Collégiale.

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois