Saint Nectaire

Saint Nectaire est situé dans le massif des Monts Dore qui fait partie du Parc naturel régional des volcans d’Auvergne.

En fait deux localités sont rassemblées sous le nom de Saint-Nectaire :

  • Saint Nectaire le Haut, autour de son église romane, qui lui a donné son nom, est situé sur le mont Cornadore.
  • Saint Nectaire le Bas est la ville thermale, située autour des sources thermales.

    Sur la colline du Cornadore (=r éservoir des eaux) s’élevait un temple païen
    que Nectarius fit raser.
    On y construisit une chapelle dans laquelle on mit plus tard son tombeau. C’est là que se construira une église romane qui prendra le nom de Saint Nectaire.
    Au Moyen Age un rempart enfermait le château, l’église, le prieuré des moines. Seule l’église a traversé les siècles.

Eglise Notre Dame de Saint Nectaire (1146, fin vers 1178)

Eglise romane : l’une des 5 églises majeures de l’Ecole de Clermont.

Les travaux commencèrent semble-t-il avec l’arrivée des moines de la Chaise Dieu en 1146. Fin vers 1178.

Un chapiteau de l’église raconte la vie de Saint Nectaire et la construction de l’église. Ce chapiteau servit de modèle pour rebâtir le clocher (remonté en 1876) après avoir été abattu en 1794 sur ordre du conventionnel Couthon.

L’église devint une usine de salpêtre jusqu’en 1804 où elle fut rendue au culte.
Matériau utilisé : tuf ponceux, trachyte, lave (toutes roches volcaniques).

Extérieur

Le transept à massif à barlong est complété par un chevet avec déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.
La décoration du chevet est sobre : délicate frise de mosaïques figurant des rosaces.

Restauration par Bruyene : Triple arcature - mosaïque - baies jumelées.
La décoratiion du chevet est sobre : délicate frise de mosaïque figurant des rosaces

  • Nef
  • Chapiteaux
    • Chapiteau du narthex
      Chapiteau des in folios

      Livres fermés que se devaient de connaître tout catéchumène avant d’entrer dans l’Eglise

  • Chapiteaux du rond point : Polychromes (12ème siècle)

    Décrivent vie du Christ, jugement dernier, apocalypse et vie de St Nectaire.
    Phylactères, drapés, traduisent le travail de Maître Robert et de son atelier

  • Chapiteau du déambulatoire.
    • A gauche : Bouc chevauché symbole de la luxure
    • A droite : Ane jouant de la lyre symbole de la bêtise humaine
  • Fresque
  • Chapelle
  • Notre Dame du Mont Cornadore

    Bois marouflé polychrome du 12ème, hauteur 69 cm.


Les très nombreux plis des costumes et les longues mains rappellent la forte influence byzantine.

La Vierge au visage empreint d’une grande douceur tient son enfant sur les genoux. Elle est le trône de la sagesse éternelle : Vierge en majesté.


technique : sculpture
désignation : statue : Vierge en majesté dite Notre-Dame-du-Mont-Cornadore
localisation : Auvergne ; Puy-de-Dôme ; Saint-Nectaire
édifice : église
dénomination : statue
matériaux : bois : marouflé, polychrome, doré
description : Statue en bois marouflée d’une toile peinte.
dimensions : Dimensions non prises
siècle : 12e siècle
protection MH : 1899/02/25 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune (?)
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) :
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/07/23
référence : PM63000894
(In www.patrimoine-de-france.org)
  • Saint Nectaire


La tradition rapporte que Nectaire, grec d’origine fut envoyé en mission avec Austremoine pour évangéliser le peuple Arverne aux 3ème et 4ème siècles.

Accompagné de son ami Baudime, Nectaire fut chargés par Austremoine de diffuser l’Evangile dans le « Pays coupé » qui s’étend de la Limagne d’Issoire jusqu’aux Monts Dore.


technique : sculpture
désignation : statue : Saint Nectaire en majesté
localisation : Auvergne ; Puy-de-Dôme ; Saint-Nectaire
édifice : église
dénomination : statue
matériaux : bois : peint, marouflé
dimensions : h = 87 ; la = 36 ; pr = 28
iconographie : saint Nectaire
commentaire iconographique : Saint Nectaire en majesté.
auteur(s) : auteur inconnu
siècle : 14e siècle ; 15e siècle
historique : Cette statue, découverte en avril 2000, est d’un très grand intérêt. Le saint est assis sur un siège en forme de socle polygonal du 14ème siècle, mais la "Majesté" a été solennisée au 15ème siècle par un nouveau socle avec raccord marouflé et le siège flanqué de deux montants amortis en pinacle, de façon à lui donner l’aspect d’une cathèdre. Statue anciennement déposée presbytère.
protection MH : 2000/08/30 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) : Tissier Sophie
copyright : © Monuments historiques, 2000
date versement : 2003/03/27
référence : PM63001904
(In www.patrimoine-de-france.org)
  • Bustes reliquaires
  • Le Trésor

technique : orfèvrerie
désignation : bras-reliquaire
localisation : Auvergne ; Puy-de-Dôme ; Saint-Nectaire
édifice : église
dénomination : bras-reliquaire
matériaux : argent ; laiton
description : Au milieu de la face antérieure de l’avant-bras est une ouverture rectangulaire fermée par un verre fixe et permettant de voir les reliques à l’intérieur. A sa base l’avant-bras est fermé par une plaque métallique mobile, permettant de sortir et de rentrer les reliques.
dimensions : h = 36
état : œuvre mutilée
précision état : Quatrième et cinquième doigts de la main manquent.
inscription : poinçon de maître (non identifié)
précision inscription : Porte vers la base une marque d’orfèvre : IF en capitale romaine, empreinte deux fois.
siècle : 16e siècle ; 17e siècle
protection MH : 1955/04/22 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 2003/07/23
référence : PM63000896
(In www.patrimoine-de-france.org)

De Saint-Nectaire au British Museum (en 2011)

PDF - 190.3 ko

Articles publiés dans cette rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456