Ravel

Au cœur d’un écrin verdoyant, dominé par son château du 13ème siècle, embelli fin 18ème siècle par l’amiral d’Estaing, voici Ravel.

Le village possède d’anciennes maisons vigneronnes. Très bel habitat rural en pierre blonde de Ravel.

Des sous-bois de feuillus recèlent un champignon d’exception : la morille. De la terrasse du château splendide point de vue sur la chaîne des monts d’Auvergne.
La plaine est traversée par le « Litrou », ruisseau dans le lit duquel on a trouvé les traces d’une station moustérienne.
Des terre argileuse exploitées depuis l’antiquité ont toujours alimenté les tuileries, poteries et fabriques de carrelages en terre cuite.

Église Notre Dame de l’assomption

Style gothique du nord (13ème siècle)


Un des rares édifices gothiques du 13ème existant dans le département, elle fut construite sur l’ordre de Philippe III le Hardi qui acheta la seigneurie de Ravel en 1283.

Matériau : Pierre blonde de Ravel.

  • Extérieur
    • Le Chevet tréflé avec trois absides à pans coupés est percé de 11 baies séparées.
    • Les contreforts, aux points d’appui, assurent la solidité de l’édifice.
    • Le Clocher ; sa corniche
      Clocher : quadrangulaire à un étage, terminé par un crucifix finement ajouré


      Corniche : modillons aux visages énigmatiques et animaux étranges
  • Intérieur
    L’accès à l’intérieur de l’édifice n’est possible que par la porte d’escalier (14ème) en bois sculpté, protégée elle-même par une seconde porte intérieure. Elle se trouve dans la partie est du chœur, et ouvre directement sur l’abside.
    • Vue d’ensemble depuis le narthex

      Chœur polygonal, double transept et nef à 2 travées.
      Cette dernière, est fermée, à l’ouest, par un mur plat.


Le Chœur a été attribué à Jean Deschamps, architecte de la cathédrale de Clermont.

Une voûte établie sur 6 branches d’ogives coiffe le chœur pentagonal éclairé par 5 fenêtres. Elles sont en tiers-point et se divisent chacune en 2 lancettes trilobées occupant la totalité de l’espace laissé entre les colonnes.

L’effet de verticalité est matérialisé par les faisceaux de colonnettes.

Détail
    • Le maître-autel : le tabernacle est surmonté d’un dôme d’exposition en bois doré et sculpté du 18ème siècle.
      Le maître autel
      La verrière de l’abside (derrière le maître-autel)

      .

      Détails :

      A gauche, le Bon Pasteur
      A droite, Notre Dame

      Anges adorateurs
    • Grille séparant le premier transept du chœur (Table de communion)
    • Les Vitraux anciens ont disparu, sauf deux dans la nef (11ème) et un dans la sacristie (13ème).

      A gauche, Saint François
      A droite, Saint Barthélemy et Saint Thomas (13ème siècle)

    • Vitraux plus récents

      A gauche, Saint Jacques
      A droite, Sainte Monique

  • Le Mobilier : l’église possède un riche mobilier :
    • Portes

      A gauche, porte de l’escalier du clocher du 14ème siècle
      A droite, porte de la sacristie

    • Bénitier en pierre sculptée du 13ème posé sur un curieux chapiteau roman (12ème)
    • Ancien baptistère
    • Blason
    • Banc seigneurial du 17ème

      A gauche, peinture en camaïeu
      A droite, Initiales dorées (Jean III d’Estaing)


Technique : Menuiserie
Désignation : banc seigneurial
Localisation : Auvergne ; Puy de Dôme ; Ravel
Edifice : église
Dénomination : banc
Matériaux : bois : peint
Description : Au siège en équerre de structure très simple est fixé un haut dossier formé de trois panneaux moulurés d’une frise sans corniche. La face externe du prie-dieu, également composé de trois panneaux moulurés, forme clôture. Décor en trompe l’œil
Dimensions : h = 205 ; l = 340
Siècle  : 17e siècle
Protection MH : 1982/09/20 : classé au titre objet
Propriété : propriété de la commune
Type d’étude : liste objets classés MH
Copyright : © Inventaire général, 1993
Date versement : 1993/07/23
Référence : PM63000711
(In www.patrimoine-de-france.org)
Détails
    • Statuaire

      A gauche, Saint Etienne (Palme du martyre et pierres de la lapidation)
      A droite, Saint Jean le Baptiste (Ecce agnus dei : Voici l’agneau de Dieu)

      A gauche, Sainte Madeleine
      A droite, Sainte Catherine d’Alexandrie


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 10 janvier 2010
par  gs

Le Saint Roch de Ravel

Le Saint Roch de Ravel en l’église Notre Dame de l’Assomption.

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois