Olargues

Commune française située dans le département de l’Hérault en région Languedoc-Roussillon.
Au cœur du Parc naturel régional du Haut-Languedoc, les vallées de l’Orb et du Jaur dans l’Hérault (34) au nord de Béziers

Entre Midi et Massif Central, le village est des deux !

Dans ses paysages, châtaigniers et cerisiers côtoient vignes et oliviers et le soleil tente de réchauffer les eaux froides du Jaur. Au pied de la montagne du Caroux, l’ancienne cité fortifiée séduit autant pour ses ruelles pavées de galets et ses passages couverts que pour sa situation propice aux activités de pleine nature. Olargues a la particularité d’être placé sur un socle rocheux formant une colline, « puòg » en occitan, qui donne son nom à un quartier du village. Elle est presque encerclée par les eaux du Jaur. C’est une commune des « Hauts Cantons » de l’arrière-pays biterrois.

Histoire
Le site du village a été occupé successivement par les Romains, les Vandales et les Wisigoths. Les Romains firent d’Olargues une cité d’avant-poste à la limite de la province de la Narbonnaise. Après le déclin de la civilisation gallo-romaine, Olargues est devenue une.capitale wisigothe en 476.
Les seigneurs d’Olargues bâtissent leur château au 11ème siècle mais l’église castrale Saint-Laurent n’apparaît qu’aux 12ème et 13ème siècles.
Ce n’est qu’au 13ème que le village fut fortifié Des vestiges comme la porte Neuve, la porte Gaubert ou des pans de remparts témoignent aujourd’hui des anciennes fortifications de la ville.
L’emplacement des premiers bâtiments du village se fait à cette époque, avant cela on estime que le cadre d’Olargues-le-Vieux se situait près du prieuré de Saint-Julien-d’Olargues.
Le cadre choisi pour la mise en place de ce nouveau village était idéal : défense facile, croisement de routes importantes (notamment la route Nîmes/Toulouse), eau et terres cultivables abondantes….
La cité a été assiégée lors de la croisade contre les Albigeois durant les opérations militaires menées par Simon de Montfort en 1210.
En 1629, après avoir subi les guerres de religion et les pillages organisés, la citadelle fut détruite sur les ordres du cardinal de Richelieu. Les troupes de Louis XIII envahirent le Languedoc turbulent pour assiéger les forteresses.
Cette zone est resté occupée jusqu’à la fin du 17ème siècle, et les vestiges sont peu à peu tombés dans l’oubli.

Patrimoine civil

  • L’ancien donjon du château médiéval transformé en tour-clocher
  • Le Pont du Diable, monument historique classé, en contrebas, construit au 12ème siècle.
  • Le musée d’Arts et Traditions Populaires situé au centre du village, dans le célèbre escalier de la Commanderie (escalier-rue), au-dessus de la chapelle Saint-Etienne.
  • La Peyro Escrito (Pierre Ecrite, gravures préhistoriques), gravures rupestres de l’âge du Bronze.

Patrimoine religieux

  • Chapelle Saint Etienne.
  • Chapelle Saint Roch.

Église Saint-Laurent du 17ème siècle

Il apparaît que le château était bien le premier bâtiment construit, accompagné de quelques habitations, et que l’église a été construite un siècle plus tard, limité en taille car littéralement bloquée entre des bâtiments qui étaient déjà installés.
Au 12ème siècle est construite l’église castrale Saint-Laurent, dont on peut maintenant apercevoir les quelques restes autour du clocher.
Au 15ème siècle on transforme le donjon du château en clocher. Malheureusement au 17ème siècle château et église sont ruinés, et il ne reste aujourd’hui que l’ancien-clocher comme témoin de ces époques.
Édifié en moellons, il présente des chaînages d’angle faits de gros blocs de pierre de taille. Ses niveaux inférieurs sont aveugles alors que le dernier niveau, séparé du reste du clocher par un cordon de pierre, est percé sur chaque face d’une paire de baies cintrées.
Le clocher est couronné d’une courte flèche pyramidale couverte de lauzes.
Sa face orientale est renforcée par de courts contreforts tandis que sa face méridionale présente une tourelle d’escalier polygonale percé de meurtrières.
Le clocher est entouré des ruines du château et de l’église.

  • Orgue Clergeau, classé monument historique, installé dans l’église en 1900.

Articles publiés dans cette rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois