Courpière

JPEG - 135.5 ko Courpière (Corspetra, 1030 ; Cospeira, 1055 ; Curta Petra, 1337) évoque une construction à cour fermée, en pierres, chose rare dans une région où le pisé (la terre banchée) était normalement employé.

Ancienne priorale Saint Martin

12ème siècle - Roman auvergnat limagnais.

Appartenait à un prieuré de Bénédictines fondé vers 1132 par l’évêque de Clermont, Aymeric, et placé sous la juridiction de l’abbé du Moûtier de Thiers.

Située au cœur du vieux quartier, l’édifice est construit en très bel arkose du pays.
Chevet trichore et sans déambulatoire.

Il est surmonté d’un clocher gothique.

Intérieur

  • Une nef couverte d’un berceau lisse.
  • Un transept à coupole sur trompes et arcs diaphragmes.
  • Le Chœur (abside principale)


    Alternance d’arcs en plein cintre et d’arcs en mitre
    Le plafond peint et les boiseries sculptées du 17ème retiennent l’attention.

  • Les chapiteaux, d’une grande qualité, sont l’œuvre du Maître du Moûtiers de Thiers.
    • A gauche, le chapiteau pose une énigme : Enfants jouant à la balle ?
    • A gauche, au coins du tailloir : le ’bouton’ fréquent en Livradois.
    • Des plus simples :
      • Au centre, palmettes
      • A droite, masques et volutes
  • Une série d’animaux monstrueux souvent affrontés.
    • Au plus élaboré comme ici, à droite : Sirènes bifides

Le mobilier

  • Tableau (1585)
    Martyre de Saint Jacques le Majeur

technique : peinture
désignation : tableau : martyre de saint Jacques (le)
localisation : Auvergne ; Puy-de-Dôme ; Courpière
édifice : église
dénomination : tableau
matériaux : bois (support)
dimensions : h = 114 ; la = 177
inscription : signature ; date
précision inscription :Tableau signé et daté dans le coin inférieur gauche : cassellii pictor 1585
auteur(s) : Casseli Natalis (peintre)
siècle : 4e quart 16e siècle
date : 1585
historique : Ce tableau était anciennement reconnu comme illustrant le martyre de saint Pierre et de saint Paul.
protection MH : 1967/08/17 : classé au titre objet
panneau peint
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/07/23
référence : PM63000427
(In www.patrimoine-de-france.org)
  • Sépulcre (15ème siècle)
  • Vierge en majesté (bois marouflé, polychrome)

technique : sculpture
désignation : statue : Vierge en majesté
localisation : Auvergne ; Puy-de-Dôme ; Courpière
édifice : église
dénomination : statue
matériaux : bois : marouflé, polychrome
description : La peinture a été refaite à une époque récente.
dimensions : h = 69
iconographie : Vierge à l’Enfant
commentaire iconographique : iconographique La Vierge est assise portant un enfant sur ses genoux.
état : œuvre mutilée
précision état : La main droite et le pied droit de l’enfant manquent.
siècle : 11e siècle ; 12e siècle
œuvre volée : Dépôt de plainte pour vol le 28 février 2008 (PV 03040/371/2008) : statue volée entre le 24 et le 27 février 2008.
protection MH : 1965/03/29 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) :
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/07/23
référence : PM63000422
(In www.patrimoine-de-france.org)

Cette statue a été retrouvée comme le signale le bulletin paroissial n°11 de mars 2013.

(Clic sur le document ci-dessous)

JPEG - 165.8 ko

La chapelle du Pont

L’existence d’une chapelle mariale dans les faubourgs de la ville, sur l’ancien pont, est mentionnée dès les 14ème et 15ème siècles.
Au cours du 18ème siècle, elle a été transférée à son emplacement actuel. Dans cet édifice, qui a été restauré à la fin du 19ème siècle, on vénère une statue de la Vierge à l’Enfant, objet de culte particulier le jour de l’Ascension et le dimanche suivant la nativité de la Vierge.

L’église de Courtesserre (Inv. M.H. 1926)

Ancienne église d’une commanderie de l’ordre souverain de Malte, cet édifice du 15ème siècle comprend une nef unique avec deux chapelles latérales suivies d’un chœur à chevet plat avec baie axiale à remplages.

Croix de chemin

Institution Saint Pierre

Héritière du premier collège Jésuite de France fondé en 1556 à Billom, l’Institution Saint-Pierre puise son identité dans l’histoire et la tradition afin de mieux répondre aux exigences éducatives du monde contemporain.

Suite aux Ordonnances de Charlemagne de 787, et sous la protection des Evêques de Clermont, fut créée l’école capitulaire de Billom. Vers la fin du XIIème siècle, cette école fut transformée en Université, (la quatrième en France après Paris, Toulouse et Montpellier) et devint de nouveau Collège Jésuite en 1556.

En 1762, le Collège devint « Collège Royal » et passa sous le contrôle du Diocèse.
En 1884, la municipalité de Billom ordonna l’expulsion. La construction d’un nouvel établissement fut décidée
Dès octobre 1884, les premiers élèves furent accueillis à Courpière.

Courpière au pied du Livradois Forez

Documents joints

PDF - 1.6 Mo

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 6 février 2011
par  gs

Le Saint Roch de Courpière

Le Saint Roch de Courpière en l’église Saint Martin

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois