Houdan

Houdan est une commune française du département des Yvelines et de la région Île de France.

Toponymie
De 1105 à 1222, le nom de la localité est attestée sous la forme Hosdenc ou Hosdench ou Houdenc. La ville prend le nom de Houdan en 1871.

Histoire

Les seigneurs de Montfort possèdent Houdan depuis le Xe siècle qui fut rattachée au duché de Bretagne par mariage.
Disputée par les Anglais, la seigneurie entre siècle dans le domaine royal à la suite du mariage de Louis XII (roi de France de 1498 à 1515) et d’Anne de Bretagne.
Houdan fut cédée par Louis XIV à la famille de Luynes en échange de terres proches du parc de Versailles et resta la propriété des Luynes jusqu’à la Révolution.

Dernier vestiges des anciennes fortifications de la ville, cette tour pourvu de flanquements semi-circulaires est bâtie dans la première moitié du XIIe siècle, vers 1120 par Amaury III de Montfort.

Eglise Saint-Jacques le Majeur et Saint-Christophe

La première église de Houdan, date du XIe siècle sous le patronyme de Saint-Jacques le Majeur. Reconstruite à partir du XVIe siècle, sa construction s’achève au début du XVIIIe siècle.

Sur la façade occidentale, le portail date du XVIe siècle. Sa partie supérieure est en style Renaissance.

Construite sur trois siècles, l’église de Houdan syncrétise la transition du gothique flamboyant au style Renaissance.

A la Révolution, l’église de Houdan est transformée en temple de la Raison. Le linteau en porte l’inscription le peuple français reconnait l’existence de l’être suprême et de l’immortalité de l’âme.

Le chevet

Longue de 50 m, l’intérieur de l’église est sobre.

Le retable du chœur de 1672

Saint Jacques le majeur et saint Christophe de chaque côté du retable du maître-autel

Détail du maître-autel

Le tableau central est entouré de quatre colonnes cannelées de style classique. Le tableau "L’adoration des Mages" est l’œuvre du peintre houdanais Louis Licherie.

Détail du maître-autel

Le tableau supérieur est une gravure sur bois représentant le Père Céleste.

Détail du maître-autel

Anges musiciens rajoutés au sommet du maître-autel en 1675.

Chapelle rayonnante Notre-Dame de Montserrat avec sa fresque de 1582.
Une trentaine de pèlerins Houdanais partirent en 1582 de Houdan jusqu’à Montserrat (Mont scié) en Espagne, au centre de la Catalogne afin de remercier la Vierge de les avoir épargnés de la peste.
Les noms des trente pèlerins sont inscrits sur la fresque.
Depuis le Moyen Age une statue en bois de la Vierge Noire appelée Morenata (la petite brune) pour sa couleur sombre attire les pèlerins dans ce haut lieu du catholicisme. La vierge noire de Montserrat est la Sainte patronne de la Catalogne.

Notre-Dame de Monserrat avec l’enfant assis

Une sedes sapientiae, « Siège de la Sagesse » ou « Trône de la Sagesse ». Dans sa main droite, la Vierge soutient un globe qui symbolise l’univers et que les pèlerins viennent toucher ou baiser ; l’enfant tient la main droite levée en signe de bénédiction (index et majeur tendus, annulaire et auriculaire replié) pendant que la main gauche soutient une pomme de pin, symbole de l’immortalité.

La légende de la Vierge de Montserrat
Selon une légende, dès 233, l’archange saint Michel serait descendu sur le site de Montserrat pour détruire un temple que les Romains avaient élevé à Vénus vers l’an 160.
La légende dont le récit le plus ancien est un texte daté de 1239 raconte qu’en 880, des enfants dans un contexte pastoral auraient eu une apparition de la Vierge dans une caverne de la montagne sacrée (grotte aujourd’hui située en contrebas du monastère), après y avoir été attirés par une lumière fugitive.
Les enfants ont trouvé la statue et un pasteur a essayé de l’apporter dans la ville, mais du fait de son poids il n’a pas réussi à l’emporter et a alors interprété cela comme un souhait divin de ne pas déplacer la statue. Il a donc été construit un monastère autour de la Vierge.
En réalité, ce sont les moines bénédictins qui ont apporté eux-mêmes la statue lorsqu’ils ont fondé l’abbaye au XIe siècle.
(In Wikipédia)

La chapelle rayonnante Saint-Roch et son retable

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 26 octobre 2017
par  gs

Le saint Roch de Houdan

Le saint Roch de Houdan en l’église Saint-Jacques et Saint-Christophe
technique : sculpture
désignation : statue : saint Roch
localisation : Ile-de-France ; Yvelines ; Houdan
édifice : église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Christophe
dénomination : statue
matériaux : bois : (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois