Sabrosa

Sabrosa est au nord du Portugal, à 100 km à l’est de Porto, dans la région la plus traditionnelle du pays le "Tras os Montes ", au cœur de l’ancien royaume du Portugal.

La commune de Sabrosa, est dominée par un paysage sévère de galets en granit dans sa partie nord où se concentre l’exploitation forestière et l’élevage et la culture de l’olivier et des vignobles infinis en terrasses qui tapissent les coteaux de la somptueuse vallée du Douro (fleuve d’or), dans sa partie sud.

Cette région vinicole du Haut Douro est inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco depuis 2001 avec le nom de Regiao Vinhaheira do Alto Douro. Un paysage inoubliable, d’une exceptionnelle beauté.

Sabrosa est un village fortifié qui date de l’Age du fer et conserve des vestiges archéologiques qui prouvent que la région est habitée depuis des temps immémoriaux et présente de nombreux monuments néolithiques, comme les dolmens funéraires des montagnes de Senhora da Azinheira et de Criveiro et des plateaux de Pinhão Cel.
Toute la région étonne par sa richesse et la superbe architecture de ses manoirs et de ses maisons blasonnées, construits entre le 15ème et le 19ème siècles, profitant d’abord de l’âge d’or des Grandes Découvertes puis de la fondation de la Région Vinicole Délimitée du Douro, par le marquis de Pombal, en 1756.

La Casa dos Pereiras, du 16ème siècle, où l’on dit que Fernando de Magallanes, le célèbre navigateur, est né.

Plaque commémorative et Blason de la maison de Magellan


Les grands hommes de Sabrosa

Sabrosa compte deux grands hommes, un explorateur, navigateur, Fernand de Magellan et un écrivain, poète Miguel Torga.

Né à Sabrosa (Portugal) en 1480 ; Mort à île Mactan (Philippines) le 27/04/1521
Explorateur et navigateur portugais du 16ème siècle, Fernand de Magellan est le premier navigateur à avoir fait le tour du monde. Il a découvert, pour le compte de l’Espagne, un chemin par l’Ouest menant à l’Indonésie par le détroit qui porte son nom et l’archipel des Philippines.
« Jamais le monde n’a été aussi grand qu’au lendemain du périple de Magellan » dit Pierre Chaunu, historien spécialiste de l’Amérique espagnole.

Né à Sao Martinho de Anta le 12 août 1907, et mort à Coimbra le 17 janvier 1995. Pseudonyme d’Adolfo Correia da Rocha, Miguel Torga est l’un des plus importants écrivain de la littérature portugaise du 20ème siècle.
Un musée consacré à Miguel Torga est ouvert à Sao Martinho de Anta

La vigne des célèbres vins du Douro à Sabrosa

La région du Haut-Douro couvre 250.000 hectares et produit du vin depuis quelques deux mille ans. Le vignoble occupe aujourd’hui plus de 45.000 hectares.
Traditionnellement les terrasses soutenues par des murs en schistes. Aujourd’hui la vigne est planté en palier et "d’aplomb".

Autrefois, le vin produit sur ces terrasses était transporté dans des fûts, sur des bateaux typiques du fleuve Douro, le bateau Rabelo jusqu’à Vila Nova de Gala à Porto où le vin était stocké avant d’être commercialisé.
Le Rabelo était fait pour naviguer sur des fleuves de montagne et mesurait entre 19 et 23 mètres et était équipé d’une voile carré. Six ou sept hommes en formaient l’équipage.

C’est au 12ème siècle que sous l’influence des grands monastères cisterciens Saint Jean de Tarouca, Sainte Marie de Salzedas et Saint Pierre das Aguias que le vignoble du Douro prend son aspect de culture en terrasse et son immensité. Puis le Marquis de Pombal crée la Compagnie Générale de l’Agriculture des Vignobles du Haut-Douro, avec pour objectif la défense de la qualité du vin du Douro.


" Le Douro est la merveille d’un paysage qui cesse de l’être à force de sortir des mesures. Il ne s’agit pas d’un panorama que les yeux contemplent : il s’agit d’un excès de la nature. […] Un poème géologique. La beauté absolue. "
(Miguel Torga in Le Douro, Voyages et histoires, Objecto Anonimo, 2012)

La qualité de ce vin de Porto l’a rendu célèbre dans le monde entier depuis le 18ème siècle.

Cette longue tradition a façonné un paysage culturel d’une beauté exceptionnelle.


" La région du Douro, considérée en tant qu’environnement est une merveille de l’homme, et non une merveille de la création. Tout y chante la force et la victoire de ses colons. De la pierre, on a fait de la terre, du soleil féroce, on a fait la liqueur généreuse, qui a un goût de braise et de framboise ".
(Aquilino Ribeiro in Le Douro, Voyages et histoires, Objecto Anonimo, 2012)

La gastronomie

Sabrosa c’est aussi une gastronomie succulente et savoureuse avec des spécialités comme le rôti de chevreau avec du riz au four, le cozido à portuguesa, une variété de viandes, de saucisses et de légumes et la bôla de carne, un pâté en croûte avec de la viande, etc.

L’église de Sabrosa

Intérieur


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 13 octobre 2013
par  gs

Les Saints Roch de Sabrosa

Les Saints Roch de Sabrosa en la chapelle Saint RochLe Saint Roch de Sabrosa en l’église de Sabrosa

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois