Estaing

Cité médiévale des plus pittoresques, située dans le nord-Aveyron, à l’entrée des gorges du Lot, au pied des monts d’Aubrac, un paysage de terrasses.

Le pont gothique, inscrit en 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO enjambe le Lot de ses arches gothiques. Cet ouvrage datant du 16ème siècle est emprunté chaque année, par les pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle. En le traversant, ils peuvent admirer une croix en fer forgé, symbole de l’Aveyron. Cette croix inspira l’orfèvre Henri Lesieur qui en fit un célèbre bijou en or. En face, la statue de François d’Estaing, évêque de Rodez, bâtisseur du clocher de la cathédrale de Rodez accueille les pèlerins.
Le village, a gardé son originalité d’agglomération médiévale.
on peut admirer les belles façades datant des 16ème, 17ème et 18ème siècles comme l’hôtel Cayron (actuellement la mairie) ou l’ancien collège.

Passerelle à balustres de pierre du collège


Estaing, est une petite cité blottie au pied du château qui la domine et qui, durant des siècles, assura sa défense et sa protection.

Il fut construit au 13ème siècle autour d’un donjon pentagonal. Au sommet du donjon on trouve cinq tourelles et une couverture en forme de lanterne ainsi qu’une terrasse offrant des vues imprenables sur le Lot.

A ses pieds l’église paroissiale de style ogival construite sur une crypte datée du 15ème siècle. Elle est classée monument historique tout comme la croix en pierre sculptée qui se trouve sur son parvis et qui nous rappelle que nous sommes sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Eglise Saint Fleuret

L’église bâtie sur une crypte possède des retables et des vitraux remarquables de même qu’un portail de style gothique flamboyant.
On a utilisé le schiste pour les cryptes et la maçonnerie, alors que les pierres de taille vues en parement sont en calcaire de Vinnac.

Elle est dédiée à Saint Fleuret, évêque d’Auvergne, qui, revenant de Rome en 621, s’arrêta à Estaing, et y mourut, peut-être de la peste, après avoir guéri un paralytique.

Il est extrêmement vénéré et la célébration de sa fête a lieu tous les premiers dimanches de juillet avec faste. Le fleuron de ces festivités religieuses est la procession traditionnelle à laquelle participent tous les habitants du village. Autour du buste reliquaire de Saint Fleuret porté sous un dais, on voit défiler 150 personnes costumés : saints et personnalités religieuses ou historiques de l’illustre famille d’Estaing ; depuis le mythique chevalier Tristan qui selon une légende aurait sauvé la vie du roi Philippe-Auguste à Bouvines en 1214 jusqu’à l’amiral qui fut le compagnon historique de La Fayette lors de la Guerre d’indépendance des Etats-Unis.
Les autorités religieuses et civiles de la Ville participent également à cette procession qui se termine en apothéose par le couronnement symbolique de Saint Fleuret.

La chapelle Saint Roch


technique : sculpture ; peinture
désignation : autel, retable, tabernacle, tableau, 3 statues, bustes-reliquaires (4) : Pentecôte (la), buste de Dieu le père, saint Roch, Pélerin de saint Jacques (un), saint Jean-Baptiste, saint fleuret
localisation : Midi-Pyrénées ; Aveyron ; Estaing
édifice : église paroissiale
dénomination : autel ; retable ; tabernacle ; tableau ; statues (3) ; buste-reliquaire
matériaux : bois : taillé, peint, doré ; toile (support)
description : Niche centrale ornée d’un tableau représentant la Pentecôte, encadrée de colonnes torses à pampres. Au-dessus de la corniche, buste de Dieu le père en fronton. Niches latérales à petits frontons triangulaires avec statues de Saint Roch à droite et d’un pélerin de Saint-Jacques à gauche. Deux bustes-reliquaires féminins sur l’entablement. Sur les côtés, bustes-reliquaires de Saint Jean-Baptiste et de Saint Fleuret.
dimensions : dimensions non prises.
siècle : 18e siècle
protection MH : 1981/10/07 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1992
date versement : 1992/10/08
référence : PM12000290
(In www.patrimoine-de-france.org)


Pour la petite histoire
Depuis 2005, la famille Giscard d’Estaing a acheté le château d’Estaing à Estaing (Valéry Giscard d’Estaing, ancien Président de la République Française (1974-1981).
La famille Giscard d’Estaing, d’ancienne bourgeoisie, porte ce nom depuis le décret pris en Conseil d’État du 17 juin 1922, qui a autorisé Edmond Giscard, son frère René Giscard et leurs descendants à ajouter le nom de d’Estaing à leur patronyme. Ce faisant, les Giscard prenaient le nom d’une lointaine aïeule en ligne féminine, Lucie-Madeleine Destaing (1769-1844).


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 1er novembre 2009
par  gs

Le Saint Roch d’Estaing

Le Saint Roch d’Estaing en l’église Saint Fleuret

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois