Champagny en Vanoise

Un texte fait état de Champigny en Vanoise dès 1171. Champagny en Vanoise est en Tarentaire (Savoie) et fait partie du domaine de La Plagne, aux portes du Parc national de la Vanoise.

Eglise Saint Sigismond

Erigé sur un promontoire de gypse, l’église a été reconstruite pour la deuxième fois en 1648 et pour pour la troisième fois en 1683.
La particularité de cette église est d’être légèrement penché, ce qui fait dire qu’elle a un clocher « Tour de Pise » !


Saint-Sigismond était un roi burgonde, qui avant d’être béatifié, fit notamment étrangler Sigéric, son beau-frère, pour permettre à un enfant de sa 2ème femme de monter sur le trône. Devant les armées de Clovis, il décida de fuir mais fut pris par les soldats de Clodomir qui le jetèrent ainsi que sa femme dans un puits près de Columna (Coulmiers près de Patay, 45).

  • Extérieur

L’église de Champigny en Vanoise est sur les chemins du baroque mis en place à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 1992, officiellement connus comme les XVIème Jeux olympiques d’hiver, qui ont lieu à Albertville.


Le baroque est un art issu de la réforme catholique pour répondre à la réforme protestante au début du 16ème siècle. L’art baroque apparaît ainsi en Savoie dans le courant du 17ème siècle. Les églises souvent d’apparence modeste vont s’orner d’un mobilier voulant préfigurer (annoncer) la beauté du paradis, célébrer la gloire de Dieu et manifester un besoin d’espérance en la vie.
La profusion des ors, des couleurs, des jeux de lumière, des lignes courbes, des angelots et figures bibliques mis en scène, vont alors décorer les églises des vallées de Savoie, de Maurienne, Tarentaise, Beaufortain et Val d’Arty.

  • Intérieur
    • Le retable du Chœur
      Le retable majeur de l’église qui date de 1710 est dû aux sculpteurs Jacques Clérant, savoyard, et Jean-Baptiste Gualaz, valsésian.

technique : sculpture
désignation : retable
localisation : Rhône-Alpes ; Savoie ; Champagny-en-Vanoise
édifice : église Saint-Sigismond
dénomination : retable
matériaux : bois : taillé, doré, peint
description : Panneau central représentant l’Assomption, sous un dais soutenu par deux anges formant pilastres : à droite et à gauche deux grandes statues d’évêques mitrés et crossés. Au-dessus du dais Couronnement de la Vierge au milieu d’une profusion d’angelots. Deux statues isolées à gauche et à droite terminent les colonnes torses qui encadrent cet ensemble. L’autel est orné d’un panneau décoré d’anges et surmonté d’un tabernacle à colonnes torses, dont le motif principal représente le bon Pasteur. Un jubé représentant le Christ entre la Vierge, la Madeleine et une sainte femme complète cet ensemble.
dimensions : Dimensions non prises.
siècle : 1er quart 18e siècle
date : 1710
historique : La date du retable est fixée par une minute de notaire.
protection MH : 1905/10/31 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/11/26
référence : PM73000401
In www.patrimoine-de-france.org
    • Retable du Rosaire
      Le retable du Rosaire est dû à François Cuénot de Chambéry.
      Il s’agit de l’ancien retable majeur déplacé dans la nef de droite.

technique : sculpture
désignation : retable de l’autel du Rosaire
localisation : Rhône-Alpes ; Savoie ; Champagny-en-Vanoise
édifice : église Saint-Sigismond
dénomination : retable
matériaux : bois : taillé, doré, peint
description : Deux colonnes torses redoublées à chapiteaux composites soutiennent un entablement dont la corniche est à ressauts. Le fronton cintré est interrompu de manière à insérer un bas-relief terminé à son tour par un fronton à trois pans et qui représente le Christ sur son linceul. Au couronnement domine le Père Eternel qui bénit. Au centre du retable est une toile peinte qui a pour sujet l’institution du Rosaire entouré des quinze Mystères de la Passion.
dimensions : h = 500 ; la = 275
siècle : 17e siècle
protection MH : 1952/02/25 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/11/26
référence : PM73000402
In www.patrimoine-de-france.org
    • Retable de l’autel Saint-Michel

technique : sculpture
désignation : retable de l’autel Saint-Michel
localisation : Rhône-Alpes ; Savoie ; Champagny-en-Vanoise
édifice : église Saint-Sigismond
dénomination : retable
matériaux : bois : taillé, doré, peint
description : Le fronton du retable est rompu de manière à insérer une statuette de l’archange saint Michel piétinant le dragon. Au-dessus domine un petit tableau représentant saint Michel et deux statuettes d’anges l’encadre. Au centre du retable, une toile, représente l’Assomption de la Vierge.
dimensions : h = 500 ; la = 275
siècle : 3e quart 17e siècle
date(s) : 1662
historique : Ce petit autel est l’ancien maître-autel de l’église, d’après le prix-fait du 18 juin 1662 il a été exécuté par François Cuenot à Annecy.
protection MH : 1952/02/25 : classé au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/11/26
référence : PM73000404
In www.patrimoine-de-france.org

C’est aussi…

  • Les alpages.
  • Les marmottes.
  • Les chamois.

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 23 juillet 2013
par  gs

Le Saint Roch de Champagny en Vanoise

Le Saint Roch en l’église Saint Sigismond de Champagny en Vanoise

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois