Rosiers d’Egletons

De caractère rural et de qualité paysagère, dans une nature à dominante forestière constituée pour plus de la moitié d’essences feuillues d’origine naturelle, Rosiers d’Egletons est située au cœur de la Corrèze en région Limousin.
Rosiers d’Egletons est la cité des papes limousins

Eglise Sainte Croix

Description
Les deux gradins sont ornés de rinceaux. Celui du dessus épouse la ligne brisée que forme le tabernacle en avancement. Ce soubassement repose à même le sol, l’autel n’ayant pas été conservé. Le tabernacle, de forme trapézoïdale a ses côtés séparés par des colonnes torses enroulées de pampres.
Dans la partie centrale, Dieu le Père et le Saint Esprit se détachent au-dessus de la porte où le Christ ressuscité, debout, tient de la main gauche la croix et montre de la main droite la blessure faite par la lance du soldat. La même scène se retrouve sur la porte du tabernacle d’Eyrein, à 14 km. A gauche, un apôtre (Saint Paul ou Saint Barthélémy) meuble la niche, tandis que celle de droite est vide.
Les ailes du retable sont composées chacune d’une niche centrale, terminée par une grande coquille (motif décoratif utilisé cinq fois par le sculpteur) légèrement inclinée, faisant une auréole à la tête du saint, encadrée d’une retombée de feuillages cachant des fruits et flanquée d’une console avec sa statuette de part et d ’autre. A chaque extrémité du retable, une colonne torse plus étroite fait pendant à celle de la partie la plus large du tabernacle.
Dans le panneau de gauche, la statuette de la Vierge à l’Enfant se trouve entre celle de Saint Joseph et celle d’une seconde Vierge à l’Enfant, tandis que dans la partie droite, Saint Jean l’Evangéliste est encadré par un saint ecclésiastique et Saint Roch. Le dais est formé par trois niches. Celle du milieu, plus grande, est garnie d’une croix qui remplace sans doute une statue disparue, tandis que dans les deux autres niches sont sculptés deux anges debout.
Ce retable, d’une polychromie refaite au 20ème siècle en teintes assez vives, était posé avant 1962 dans le chœur sur la table d’autel actuelle. Il a été placé dans le transept sud pour dégager le chœur roman (classé M. H. en 1935). Les statuettes de bois qui le décorent, non scellées, peuvent être dérobées facilement (Note G. Quincy).
(in fiche signalétique de l’église)

Les papes limousins, Clément VI et Grégoire XI

Verre transparent (coloré) : peint, grisaille sur verre, sanguine sur verre ; plomb (réseau)

Pape Grégoire XI

Vitraux

A gauche, Saint Jean-Baptiste et Saint Roch
A droite, Vierge à l’Enfant dite Notre Dame du Rosaire

A droite, Education de la Vierge
Statuaire

A gauche, Saint Jean l’Evangéliste
A droite, Vierge à l’Enfant, bois : peint (polychrome), doré (4ème quart du 17ème siècle)

Chapiteaux


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 20 septembre 2015
par  gs

Les Saints Roch de Rosiers d’Egletons

Les Saints Roch de Rosiers d’Egletons en l’église Sainte-Croix
technique : sculpture
désignation : groupe sculpté : saint roch
localisation : Limousin ; Corrèze ; Rosiers-d’Egletons
édifice : église paroissiale Sainte-Croix
dénomination : groupe sculpté
matériaux : bois : taillé, peint, doré (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829301Bouzais">23
456789Vaudevant...(3 événements dans cette journée)">10
Cargèse">11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois