Chambost Longessaigne

Toponymie :
Chamboscus, Chambostus, Chambosc qui signifie propriété du gaulois Cambos, était avant la révolution, paroisse et baronnie dans le Beaujolais, de l’archiprêtre de Néronde, de l’élection et du bailliage de Villefranche.

Vers l’an 1000, Vuichardus et son épouse, Eymodis, donnent à l’abbaye de Savigny une église consacrée à Saint Maurice et située sur le territoire de Chambost. Le 16 décembre 1150 le pape Eugène II confirme le prieuré de Saint Irénée dans toutes ses possessions, au nombre desquelles figure l’église de Chambost (Chambosco).

En 1229, le pays aurait été cédé aux sires de Beaujeu par le comte de Forez.
Hugues de Mauvoisin, en novembre 1261, reconnaît tenir en fief, de l’abbaye de Savigny, ce qu’il possède à Chambost.
Cette terre appartient en 1539 à Arthaud de Saint Germain puis à la famille Querières et enfin vers 1640 aux de Thélis. Au XVIIIe siècle, le seigneur est Monsieur de Riverieux, ancien prévôt des marchands de Lyon.

Le château.

Le château est situé à proximité du village sur la route de Panissiéres et date du 18ème siècle. Il a été reconstruit assez loin du château primitif dont il reste un portail qui sert de passage entre les deux places de la commune.
Le château actuel fut agrandi et embelli par la famille de Riverieux de Chambost
Pendant la Révolution française, la commune porte provisoirement le nom de Beauchamp.

L’église.

Eglise Saint Maurice est de Style gothique.
Elle fut construite sur les ruines d’un ancien prieuré qui, entouré de murailles et de fossés profonds, avait plutôt l’apparence d’un château fort que d’une maison religieuse.

Chapelle du Mortier.

La chapelle, construite au 17ème siècle, est connue sous le nom de " Chapelle du Mortier " et serait l’œuvre de maçons de la Creuse.

Son portail est constitué d’une porte cloutée et d’un tympan en bois orné d’un bas-relief représentant une piéta fort expressive. La face arrière de l’édifice est agrémentée d’une niche renfermant une statue de « Notre Dame de Lourdes ».
Ses abords ont longtemps servi de sépultures aux châtelains voisins.

Sur le parvis, une croix en pierre dorée datant de 1684 porte le témoignage des pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 31 août 2013
par  gs

Le Saint Roch de Chambost Longessaigne

Le Saint Roch de Chambost-Longessaigne en l’église Saint Maurice

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois