Montoldre

Château de Gayette

Gayette est un château féodal qui remonte au XIVe siècle, avec son pont-levis, ses créneaux, ses meurtrières et son mur d’enceinte. Quand il fut construit au XVe siècle, une merveilleuse enceinte d’eau et de forêts l’entourait. Les étangs furent desséchés et transformés en prairies, qui séparent les anciennes chaussées. Là, il perdit un peu de son aspect féodal.
Édifice protégé ; le donjon et le puits sont classés au titre des Monuments historiques en 1925, les façades et toiture du XVIIIe siècle sont inscrites en 1988, tandis que la chapelle est classée en 1989.

Histoire

Les premiers possesseurs du donjon de Gayette dont on trouve les noms, quittances ou autres dans les archives remontent en 1437. On trouve connu sous les noms de Nesmond, celui qui fut ensuite désigné Lhermite de Gayette, de lui nous ne savons plus rien ou peu de choses.
Jehan de Gayette, fils de Lhermite, mourut en 1474, ne laissant que trois filles : Guilberte, mariée au seigneur de Valorgues, Catherine, religieuse au prieuré de Marcigny et Madeleine, qui fut la dernière châtelaine de Gayette. La duchesse Anne de Bourbon fut la marraine de Madeleine de Gayette, qui avait à peine 10 ans quand sa marraine lui fit épouser son jeune chambellan François de Boucé, et la nomma presque aussitôt dame d’honneur de la petite Suzanne. En 1494, sans doute après la mort de son beau-père, François de Boucé fit hommage au duc, de ses deux fiefs de Gayette et de Boucé.
Ce fut sous François Ier que Gayette est passé des mains des seigneurs de Gayette à celles des Paingré de Farinvillier. On ne connait pas exactement la date et le temps où eut lieu ce changement, mais ce fut certainement après le passage et le séjour du connétable de Bourbon, et le procès de Madeleine de Gayette en 1594. Ce fut à cette date que Madeleine reçut en son château les deux émissaires des rois de France et d’Angleterre. André Calin, émissaire de François Ier, avertit Madeleine de faire fuir le connétable, car l’émissaire du roi d’Angleterre, Henri VIII, Jean Russel était à la recherche de celui-ci pour demander l’entrée en France des troupes impériales par la Picardie. L’un de ces émissaires fut découvert, arrêté à Moulins, où il fut mis à la torture pour livrer les noms de ses hôtes. Il nomma Madeleine de Gayette qui fut aussitôt arrêtée, emprisonnée pendant plus d’un mois, et eut à subir de longs et nombreux interrogatoires qui nous livrèrent de précieux renseignements. Telle cette réponse à l’envoyé du roi d’Angleterre, lui montrant la chambre où Charles avait couché, il y a déjà plusieurs mois : « C’est icy que luy ai promis ma foy et latiendrait. » Pas de précisions certaines du lieu et du jour de la rencontre.

Patrimoine religieux

Eglise saint Eloi


Le prix Émile-Mâle 2017 a été remis officiellement, le 4 novembre, en présence de Florent Maraval de Bonnery, représentant de la famille de l’historien d’art et président de la Société des amis d’Émile Mâle. Il a été attribué à la commune de Montoldre, représentée par Marie-Josée Margelidon-Fouquet, première magistrate. Le jury a été séduit par les travaux de restauration de l’église datant de 1847 et par la démarche adoptée…
Dans son discours, Mme Margelidon-Fouquet, a expliqué que c’était “un rayon de soleil coloré par les vitraux et mettant en évidence le mauvais état des murs” qui lui avait fait prendre conscience de la nécessité d’agir. Le prochain projet concernera la restauration d’un tableau du XVIIIe siècle, La Vierge à l’enfant, qui sera réalisée par l’atelier Wagram à Moulins. (Extrait Histoire, Patrimoine, Associations culturelles, Arts : N°10 (Novembre-Décembre 2017))
Canton de Varennes sur Allier, Eglise Saint-Eloi, paroisses de l’ancien diocèse de Clermont, à la présentation du prieur de Moutier de Jaligny.
(In les Eglises de France, Allier, page 167)

Nef et chœur
  • Mobilier

    De gauche à droite : Marie, Reine du monde lui présente l’Enfant Jésus ;
    le Christ Bon Pasteur ; Joseph, père nourricier de Jésus.

  • Statuaire
    Saint Jacques en pèlerin de Compostelle

Articles publiés dans cette rubrique

lundi 30 avril 2018
par  gs

Le saint Roch de Montoldre

Le saint Roch de Montoldre en l’église Saint-Eloi

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012