Cathédrale Saint Pierre Saint Paul

Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul (13°-17°)

Erigée en plus de 400 ans, la cathédrale illustre les étapes du style gothique, rayonnant et flamboyant, mais l’ensemble est très homogène et admirable tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.
De 114 m de long et 28,50 m d’élévation, c’est l’une des plus célèbres de France pour son élégance, la qualité de ses sculptures, de ses œuvres peintes, de ses tapisseries et tout particulièrement de ses vitraux classés (1 500 m2).

C’est probablement l’évêque saint Loup qui fait édifier au 5° siècle une première cathédrale, dans l’angle sud-est du castrum (citée fortifiée).
Elle est cependant presque totalement détruite en 890 quand les Normands incendient Troyes. À la fin du 10° siècle. après une longue période de troubles, Milon, 44° évêque de Troyes, fait relever l’édifice dans le style roman.
Mais un nouvel incendie ravage une grande partie de la cité en 1188 et cette deuxième cathédrale (située à l’emplacement de l’actuelle) est gravement endommagée.

Une ère de ferveur chrétienne et d’innovations techniques lance l’art gothique ou art ogival en France au 12° siècle.
A partir de 1198, les évêques de Troyes entreprennent de construire l’une des plus grandes et des plus belles cathédrales de France, en commençant par les chapelles du chevet, sur l’emplacement des anciens remparts gallo-romains.

Le transept est construit en 1260 et les premières travées de la nef à partir de 1310, mais la Guerre de Cent Ans (1337-1453) interrompt les travaux.

  • Au 16° siècle.
    La façade ouest, chef d’œuvre de Martin Chambiges, maître maçon parisien, est achevée en 1554 avec la base de la tour Saint-Pierre

Durant cette campagne, huit logettes sont accolées à l’édifice, à l’usage des ouvriers et tailleurs de pierre. Elles sont remplacées au 19° siècle par des étals où l’on vendait du pain.

  • Mobilier : Dans le chœur
    • vitraux du 13° siècle
    • Stalles, en bois sculpté (17° s.) proviennent de l’abbaye de Clairvaux,
    • Grandes orgues (18° s.).
    • La cathédrale conserve un remarquable trésor, constitué à partir de 1204 (pillage de Constantinople par les Croisés),
    • Ensemble exceptionnel de châsses (dont celle du chef de Saint Bernard de Clairvaux, restaurée par Viollet le Duc),
    • Reliquaire de saint Loup, 16e s.
    • aumônières des comtes de Champagne (13e - 14e s.).
Pour la petite histoire :
C’est dans cette cathédrale qu’est juré en 1420 le « Honteux Traité de Troyes » qui donne la couronne de France à Henri V d’Angleterre.
Le 10 juillet 1429, dans ce même lieu, Jeanne d’Arc obtient l’allégeance de la ville au jeune Charles VII pour « bouter les Anglais hors de France ».
De cette même tour s’est envolé en 1536 Denis Bolori, horloger troyen, d’origine italienne qui avait mis au point des ailes articulées grâce auxquelles il s’est maintenu dans les airs plusieurs minutes, avant de s’écraser à 1 km vers l’est, à Saint-Parres-aux-Tertres.
Un pionnier méconnu de l’aéronautique !

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 11 juillet 2012
par  gs

Le Saint Roch de Troyes
en la cathédrale Saint Pierre Saint Paul

Le Saint Roch de Troyes en la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul
technique : sculpture
désignation : Statue : Saint Roch
localisation : Champagne-Ardenne ; Aube ; Troyes
édifice de conservation : Cathédrale
dénomination : statue
parties étudiées : statue
matériaux : calcaire
dimensions (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois