Franchesse

Bocage Bourbonnais

La ville de Franchesse département de l’Allier, région Auvergne, appartient au canton de Bourbon-l’Archambault et à l’arrondissement de Moulins.

Construit sur la dernière arête du Massif Central avant les plaines de l’Allier et de la Loire, le bourg de Franchesse embrasse au levant la vallée de la Burge et au couchant celle de la Bieudre, les deux petites rivières qui arrosent l’essentiel du territoire.

Franchesse

Des fossés existent encore, rappelant que le village était jadis fortifié, bien que lieu de passage de voies romaines importantes.

On ne sait trop pourquoi les habitants sont dénommés « Lanciers », mais, en revanche, on sait que les femmes du village, sous la houlette de Françoise Chaput, se sont violemment opposées à la destruction de l’église Saint-Étienne après qu’elle eut été vendue comme bien national, en 1791, à un maçon des environs.

Église Saint Étienne

Monument historique depuis 1886 - Roman bourguignon

Elle appartient au style roman et a peut-être été bâtie par des moines de Souvigny à la fin du 12ème siècle ou au début du 13ème. Les premières travées des bas-côtés ont été remaniées au 15ème siècle.

Les nefs sont séparées par des piliers carrés cantonnés de quatre colonnes.

Les voûtes affectent la forme d’une quille de navire renversée (à droite).

L’abside semi-circulaire offre des particularités intéressantes :

À l’extérieur une succession d’ouvertures aveugles orne la partie supérieure de l’abside.

À l’intérieur les trois ouvertures en plein cintre sont séparées par deux arcs en mitre.

Le clocher est composé de deux étages. L’étage inférieur orné de quatre arcatures aveugles tandis que les étages supérieurs présentent quatre arcatures ouvertes séparées par des colonnettes jumelées.

Une couverture en essence de châtaignier remplace aujourd’hui l’ancienne flèche de pierre.

À l’intérieur plusieurs chapiteaux sont dignes d’attention :

  • Rosette et palmettes (à gauche) et Hibou aux ailes déployées (à droite)
  • Chapiteaux de la Parole

    (La parole bonne ou mauvaise sort de la bouche et s’enroule pour emprisonner ou libérer).

  • Mobilier
    • Saint Etienne (tenant les pierres de la lapidation)
    • Bénitier
    • Fonts baptismaux (15ème siècle ?)
      En pierre. Ils sont formées d’une grande cuve ronde, cantonnée de quatre colonnes et jouxtent une piscine
    • Pierre tombale (fin 14ème ?)
      En grès d’Apremont

technique : taille de pierre
désignation : bénitier, fonts baptismaux
localisation : Auvergne ; Allier ; Franchesse
édifice : église
dénomination : bénitier, fonts baptismaux
matériaux : pierre
structure : revers ébauché ; revers sculpté
description : Le bénitier a une cuve avec à ses angles quatre contreforts et sur ses faces des blasons dont on ne peut plus voir les armoiries qui étaient sans doute peintes. Les fonts baptismaux sont formés d’une grande cuve ronde avec quatre colonnettes, à laquelle est jointe une piscine également arrondie, flanquée de deux colonnettes.
dimensions : dimensions non prises
siècle : 15e siècle
protection MH : 1886/07/12 : classé au titre immeuble ; 1924/08/30 : classé au titre objet
Objet bénéficiant d’un double classement : arrêté au titre immeuble du 12 juillet 1886 et arrêté au titre objet du 30 août 1924.
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
nom rédacteur(s) :
copyright : © Monuments historiques, 1993
date versement : 1993/07/23
référence : PM63000109
(In www.patrimoine-de-france.org)

Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 13 octobre 2010
par  gs

Le Saint Roch de Franchesse

Le Saint Roch de Franchesse en l’église Saint Etienne

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois