Polignac

Paysage du Velay

Forteresse de Polignac


Forteresse de Polignac
La forteresse de Polignac, à 5 km au nord-ouest du Puy en Velay, occupe une butte volcanique entourée de falaises escarpées, constituant un site de défense tout à fait exceptionnel. Le rocher est né sous l’eau d’un lac qui recouvrait le bassin du Puy il y a près de 3 millions d’années quand les environs de Polignac n’étaient fréquentés que par des mastodontes d’Auvergne, des rhinocéros et des chevaux anciens. Le climat comparable à celui de l’Asie du Sud-est régnait alors. La brèche volcanique issue du volcan et facile à tailler, a fourni un matériau de construction de choix aux premiers seigneurs. La forteresse appartient depuis près de 1000 ans à la même famille, dont l’histoire mouvementée a marqué non seulement le destin du Velay, mais aussi celui de la France.
(In fiche de l’Office de Tourisme)

Le village

Eglise paroissiale Saint-Martin

Dès 1062 l’existence de l’église Saint Martin est attestée. Au cours du 12ème siècle, elle constitue avec la chapelle seigneuriale de Saint Andéol un des prieurés de l’abbaye de Pébrac située près de Langeac.
Humbert d’Albon, évêque du Puy, fait donation de cette église à la communauté des chanoises réguliers (= cloîtrés) de Pébrac en 1128 et 1142. Ces derniers suivaient la règle austère de Saint Augustin.
A la Révolution, un nouvel édifice romain est construit sur l’emplacement de l’ancien, dont nous ne savons rien.
Les parties hautes de la nef furent partiellement reconstruites au 17ème siècle. La nef fut prolongée d’une travée supplémentaire au 19ème siècle, faisant ainsi disparaître la façade romane.
Sur le flan Sud, un portail flamboyant du 15ème siècle, prolongé par un porche au 16ème siècle.

Le clocher reconstruit au 20ème siècle à l’identique, avec ses 4 pignons et sa flèche.

L’église était incorporée à la première ligne de défense du château de Polignac.

Le chœur : les quatre piliers supportent une coupole à pans coupés qui passe du carré à l’octogone et à l’arrondi. Cette forme est fréquente en Auvergne.

Une nef centrale et deux nefs latérales et un transept incomplet.

Les armes de la ville de Polignac, qui sont celles de la maison de Polignac, ont pour définition héraldique : « Fascé d’argent et de gueules de six pièces ».

Les croix de procession fixées sur les piliers étaient portées lors des processions par les membres des diverses confréries.

A gauche, Saint Martin patron de l’église
A droite, Sainte Philomène, une vierge de la primitive église, portant d’une main la palme des martyrs et de l’autre une griffe de fer instrument de son supplice.

Chapiteaux en pierre blanche de Blavozy

Sainte Anne Trinitaire
14ème siècle (?) ; 15ème siècle (?) ; 60 cm de haut ; bois polychrome ; art naïf du Moyen Age.
Il s’agit peut être de la sainte Anne (habillée d’une sorte de guimpe, d’un voile bleu et d’une longue robe brune), citée dans les chroniques et qui serait du 14ème siècle. Cette statue aurait été cachée par les villageois au moment des guerres de religion.

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 21 octobre 2014
par  gs

Le Saint Roch de Polignac

Le Saint Roch de Polignac en l’église Saint Martin

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois