Torcé

Torcé est une commune française située dans le département d’Ille et Vilaine en région Bretagne.

Toponymie
La ville de Torcé est attestée depuis l’an 1093 dans un acte de donation au prieuré de Sainte-Croix de Vitré (15 km environ de Torcé) sous la forme de Torceio. En 1196, un accord entre les moines du prieuré de Torcé et le baron de Vitré, André II, mentionne Torcé. Une charte de 1227 cite le recteur de Torcé sous le nom de Clemens persona de Torceyo et en novembre 1469, une bulle du pape Paul II, relative à l’excommunion de malfaiteurs est adressée au recteur de Torcé.
Torcé du latin turris Caesaris, tour de César.
Tourc’heg en Breton.

Un peu d’histoire

Au XIIe siècle, la paroisse de Torcé dépendait de l’évêché de Rennes.
Au XVe siècle deux seigneuries s’affrontaient, la Motte et du Plessix de Torcé et la Haye de Torcé et leurs seigneurs se disputent le droit de peindre leurs armes sur les vitraux de l’église. Les seigneurs de la Motte et du Plussis de Torcé disposaient sur la motte féodale proche de l’église de leur chapelle et leur armes mais avaient en l’église de Torcé un banc clos avec accoudoirs et armoiries prohibitives, ainsi qu’une chapelle privée appelée aussi parfois chapelle de la Bichetière.
Le manoir du Plessis de Torcé, propriété des seigneurs de la Motte est resté leur propriété jusqu’en 1789.
A partir de la fin du XVIIIe siècle, les seigneurs de la Haye de Torcé ont la prédominance sur Torcé. Le manoir de la Haye de Torcé, possédait autrefois un droit de haute justice et relevait de la baronnie de Vitré. Ce manoir propriété successive des familles Saint-Didier (en 1389 et 1408), du Bouschet (en 1429 et 1558), le Bascle, seigneurs du Pin (vers 1595), le Pigeon (en 1606), Henri de Sévigné (en 1637 et 1680), Hays, barons des Nétumières (en 1724 et 1789).

La ligne LGV Paris-Rennes a été inauguré 2 juillet 2017 mais elle trouble la tranquille sérénité de Torcé. La ligne passe à 330 km/h à 500 m de la ville déversant d’importantes nuisances sonores et vibratoires sur la commune. Et ceci à raison d’une cinquantaine de passage jour !

La chapelle Saint-Roch

Une discrète chapelle bâtie dans un ancien cimetière à quelque distance de l’église. Œuvre des paroissiens qui la construisirent probablement à l’issue de la grande Guerre.

Détail de la croix
Chevet de la chapelle

Intérieur

  • La voûte en carène de bateau renversé
  • Plaque commémorative saint Roch

    La paroisse de Torcé reconnaissante à St Roch 1918-1919
    Au-dessous, de gauche à droite :
    . Merci à St Roch pour guérison Obtenue
    . Reconnaissance à St Roch 26 janvier 1931 MCA
    . Reconnaissance à St Roch des anciens A.F.N. 1954 de Torcé 1962

  • Statuaire de la chapelle

L’église Saint-Médard de Torcé

L’église Saint-Médard de Torcé date des XVe et XVIe siècles. Elle se compose d’une nef à chevet droit accostée de deux chapelles formant bras de croix. Au XVIIIe siècle, une partie de la nef a été relevée dans le même style ogival fleuri. A remarquer que la grande fenêtre du chevet a été bouchée par la sacristie et l’installation d’un grand retable sculpté en 1652.

Pour la petite histoire
La grande marquise de Sévigné par sa terre de la Haye se plaisait à se dire dame de Torcé. On lit son nom gravé sur une cloche fondue en 1662 : « Haulte et puissante dame Marie de Rabutin-Chantal, veuve de hault et puissant seigneur Henry marquis de Sévigné ».


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 2 septembre 2017
par  gs

Le saint Roch de Torcé

Le saint Roch de Torcé en la chapelle Saint-Roch
technique : sculpture
désignation : statue : saint roch
localisation : Bretagne ; Ille-et-Vilaine ; Torcé
aire d’étude : Ille et Vilaine
lieu-dit : Le Haut du Bourg
adresse : rue de la Chapelle Saint-Roch
édifice : chapelle Saint6-Roch (…)

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois