Pont de Labeaume

Pont-de-Labeaume est une commune du sud-est de la France, située sur le piémont de la Cévenne ardéchoise dans le département de l’Ardèche en région Rhône-Alpes.
La ville est à la confluence des trois vallées du Lignon, de la Fontaulière et de l’Ardèche.

Histoire
La commune de Pont-de-Labeaume est née le 15 décembre 1903, en même temps que Lavelade-d’Ardèche, lors de la séparation de son chef-lieu Nieigles.
Les balmipontins (habitants de Pont-de-Labeaume) tirent leur nom de la grotte que l’on trouve dans la falaise volcanique au pied de laquelle s’est bâti le village.

Sur la place de l’église, une borne milliaire (gallo-romaine), érigée en l’honneur d’un empereur romain, atteste d’une voie romaine importante. Cette borne, retrouvée à quelques encablures de la place en 1890, est classée Monument Historique.

Notre-Dame de Nieigles


L’histoire de Notre-Dame de Nieigles est tissée de suaves légendes
Une légende précise que lorsque les premiers ouvriers se mirent à l’œuvre pour construire l’église à l’emplacement de l’église actuelle de Pont de Labeaume, près d’un lieu qui s’appelait alors la Balme, chaque soir, un aigle emportait les outils des constructeurs, pour les laisser tomber à l’orient, sur la colline en face. On aurait vu dans ce fait un signe céleste et on décida de bâtir l’église en cet endroit.
Une autre légende prétend que l’église, située au haut d’un rocher élevé, avait près de ses murs un arbre gigantesque sur lequel un aigle avait construit son nid. Il portait avec lui une ceinture que le peuple d’alors s’était imaginé avoir appartenu à la Sainte Vierge.
On connaît aussi cet aimable fabliau de trois paysans délégués par leurs concitoyens auprès de l’évêque à Viviers, pour y aller quérir le Bon Dieu. Un vicaire, qui aimait rire, leur confia, dit-on, une gourde soigneusement bouchée. Au retour, nos compères ne sachant résister au péché de curiosité, en laissèrent échapper un gros frelon et s’en revinrent, épuisés et penauds, persuadés d’avoir perdu pour de bon… le Bon Dieu, du moins c’est ce que raconte la légende… mais les paysans, surtout de Nieigles, ne sont pas si naïfs !
(In signalétique dans l’église)

Notre-Dame de Nieigles
La première mention du prieuré qui se dresse sur un promontoire rocheux, dans un méandre de la rivière d’Ardèche, remonte au XIIe siècle. Le lieu conserve tout son charme d’antan et c’est aussi pour la vue, que l’ensemble du site mérite qu’on s’y attarde : Nieigles ne vient t-il pas du latin Nidus aquilinus, nid d’aigle ?
L’étude du monument n’est pas simple car celui-ci a subi au cours des siècles plusieurs transformations importantes qui ont bouleversé l’église romane du XIIe siècle. De la première église, il reste très certainement les murs et les arcs, les piliers romans et toutes les parties soulignées d’une corniche moulurée. Dès le début du XVe siècle, cette église se révèle trop petite et se voit agrandie par l’adjonction de chapelles dont les voûtes en croisées d’ogive trahissent un goût pour le style gothique. Le XVIIe siècle apporte aussi son lot de modifications avec une sacristie et un clocher qui, bien que tardif, conserve des formes proches du style roman.
Une Vierge à l’enfant, dite Vierge noire, faisait autrefois l’objet d’un pèlerinage à Nieigles, sur l’importante route du Puy. La remarquable statue en bois massif partiellement doré, haute de 75 cm et conservée à l’église de Pont-de-Labeaume, est une reproduction du XVIIe siècle, l’original ayant disparu lors des guerres de Religions du XVIe siècle. Elle a fait l’objet d’un classement au titre des Monument historiques.
(In http://eglises.romanes.07.free.fr/pages/eglises/version_fr.php?id=11)

Eglise Notre-Dame

<emg7202|center>


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 27 juillet 2015
par  gs

Le Saint Roch de Pont de Labeaume

Le Saint Roch de Pont de Labeaume en l’église Notre-Dame

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois