Les saints Roch de Flavacourt

dimanche 1er octobre 2017
par  gs
popularité : 26%

Les saints Roch de Flavacourt en l’église Saint-Clair

Monsieur saint roch
L’état-civil, de Monsieur saint roch demeure imprécis. Il serait né à Montpellier dans le cours des années 1295 - 1327.
Monsieur saint roch n’était pas homme d’église, c’est l’explication de son appellation de " Monsieur ", mais seulement un pieux laïque, homme de Dieu, très attaché à la doctrine et à l’enseignement de l’Eglise.
Effectivement, il conduisait de nombreux fidèles dans les lieux de pèlerinage de la chrétienté, notamment à Rome, en reconnaissance des bienfaits qu’il apportait aux victimes de la peste et son culte de guérisseur providentiel s’est répandu dès le XVème siècle, au cours de la construction de l’Europe. Venise possède et conserve les reliques de ce grand voyageur bienfaiteur des pestiférés.
Il est l’un des Saints les plus populaires et les plus représentés dans tes lieux de culte, toujours accompagné de son chien, compagnon de malheur, vêtu en pèlerin et découvrant sa jambe meurtrie pour montrer à cet enfant la plaie qui le ronge en cours de guérison.
Dans cette statue, il convient de remarquer que dans le col de sa pèlerine de pèlerin figurent les coquilles Saint Jacques, symbole des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.
saint roch et son chien se dit de deux personnages inséparables parce que dans tous les tableaux qui le représentent, il est toujours accompagné de son chien.
(In fiche explicative de l’église)


technique : sculpture
désignation : statue : saint roch
localisation : Picardie ; Oise ; Flavacourt
édifice : église Saint-Clair
dénomination : statue
matériaux : bois : taillé, poli, décor en bas-relief, peint (polychrome)
description : Statue en bois peint (polychromie moderne)..
dimensions : h = 190 ; la = 84
iconographie : saint Roch
siècle : 18e siècle
protection MH : 2010/01/19 : inscrit au titre objet
propriété : propriété de la commune
type d’étude : liste objets classés MH
copyright : © Monuments historiques
enquête : 2000
date versement : 2015/06/05
référence : PM60004951
(In www.patrimoine-de-france.org)

Seconde représentation de saint roch
Ce n’est pas une statue, mais un panneau de bois de qualité, d’épaisseur choisie, pour y recevoir le travail de la gouge du sculpteur d’art, courant XVIIème siècle, et dont la polychromie accuse le réalisme de la représentation de Saint roch, habillé en pèlerin, allongé, épuisé, mais dans une position d’extase.
Extase de prières, que démontre la présence d’un ange dans le sommet, éclairé par un ciel de lumière.
Saint roch implore la guérison de la tumeur, qui n’est pas étrangère à la peste, et qui paralyse la mobilité de sa jambe, en le condamnant à se réfugier à l’écart de toute population pour ne pas contaminer.
Mais prières mêlées de reconnaissance à Dieu, exprimée par les traits de son visage, dès lors qu’il y serait mort de faim, sans un bon chien, qui venait chaque matin, lui apporter un pain dérobé à la table de son maître.
Celui-ci intrigué par cette bête, pourtant familière, mais qui volait avec tant de régularité, la suivit dans la forêt et il y découvrit le malade. Il devint son protecteur et ami, en accueillant de sa part les préceptes chrétiens, qui l’entraînèrent à améliorer sa conduite et à s’intéresser aux plus démunis de son entourage.
Les plus grands peintres : Rubens, Le Tintoret, Annibal Carrache, plus tard, Louis David et beaucoup d’autres, attachés à l’exemple rayonnant de Saint roch, l’ont toujours représenté avec son chien, dans leurs tableaux.
(In fiche explicative de l’église)


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les saints Roch de Flavacourt

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois