Le saint Roch de Saint-Quentin

vendredi 14 février 2020
par  gs
popularité : 71%

Le saint Roch de Saint-Quentin en la basilique Saint-Quentin


Dénomination de l’objet : Statue
Titre courant : Statue (petite nature) : saint Roch
Localisation : Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Saint-Quentin
Nom de l’édifice : Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin
Emplacement de l’œuvre dans l’édifice : Deuxième chapelle sud du déambulatoire dite chapelle Saint-Roch
Catégorie technique : Sculpture
Structure et typologie : Revers sculpté
Matériaux et techniques d’interventions : Calcaire (blanc, monolithe) : taillé
Description matérielle : La statue et sa base sont réalisées dans un unique bloc de calcaire de couleur blanc crème. Le revers de l’œuvre est sculpté, mais avec moins de détails que la face et les côtés qui devaient, seuls, être exposés au regard.
Indexation iconographique normalisée : Figure, saint Roch, en pied, barbe, moustache, exposition, jambe, chapeau, coquille, bourdon, chien, pain
Description de l’iconographie : La représentation du saint, barbu et moustachu, respecte l’iconographie traditionnelle. Debout, le personnage est vêtu d’une pélerine agrémentée de coquilles. Il est coiffé d’un chapeau, orné également d’une coquille, et tient un bourdon à la main droite. Il relève un pan de son vêtement et expose aux regards sa cuisse gauche portant l’abcès caractéristique de la peste. A sa droite est assis le chien, portant un pain dans sa gueule.
dimensions normalisées : Mesures prises avec la base : h = 132 ; la = 44 ; pr = 31.
État de conservation (normalisé) : Œuvre restaurée
Précisions sur l’état de conservation : L’œuvre a été restaurée, et nettoyée par l’entreprise MDF de Beuvry, à l’occasion d’une exposition à Béthune en 2006. Une partie du chapeau a été recollée. Il manque l’extrémité supérieure du bourdon.
Auteur de l’œuvre ou créateur de l’objet : Lefebvre Léopold (sculpteur)
Siècle de création : 1er quart 20e siècle
Description historique : La statue de saint Roch n’est ni signée, ni datée. Elle est néanmoins réputée provenir de l’atelier du sculpteur Léopold Lefebvre (1851-1928), installé à Beuvry, dans le Pas-de-Calais. Bien qu’elle ne semble mentionnée sur aucun document d’archives conservé, elle a été vraisemblablement réalisée au cours de la décennie qui précède la Première Guerre mondiale. En effet, elle ne figure pas dans l’inventaire de la basilique réalisé en 1905. Il est également peu probable qu’elle ait été acquise entre 1918 et 1928 (date de décès de Léopold Lefebvre), période de restauration architecturale. Un fascicule, qui accompagnait une exposition consacrée au sculpteur, date cette statue de 1909, mais sans citer ses sources. Avant cette exposition, la statue surmontait le tabernacle de l’autel Saint-Roch.
Statut juridique du propriétaire : Propriété d’une association diocésaine
Cadre de l’étude : Enquête thématique régionale (la basilique de Saint-Quentin)
Référence de la notice : IM02004688
Date de la dernière modification de la notice : 2020-04-30
Copyright de la notice : © Monuments historiques
(In www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy)


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le saint Roch de Saint-Quentin

Brèves

Météo Cournon d’Auvergne

dimanche 7 juin 2020

Météo Cournon-d’Auvergne Météo aujourd’hui Cournon-d’Auvergne